AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Jeu 13 Juil - 23:38

Paul tint fermement sa sœur contre lui, elle semblait encore consciente et il se demandait vraiment comment pouvait-elle encore respirer ou ne pas tomber dans les pommes.

Ils sortirent avec les autres hommes et posa sa sœur sur le bois du sol. Il regarda en direction du bateau, là où était Devlin et ce dis que cet homme, Lazulis n'aurait pas put en trouver de mîeux. Paul chercha dans une de ses sacoches de quoi éponger les blessures de Lazulis. Il posa une grosse compresse de tissu sur sa joue pour essayer de faire stopper hémorragie, même pour un vampire, c'était une blessure très sévère qu'elle avait, sans compter les os cassés qu'elle avait.

J'étais encore consciente et mon corps me faisait souffrir comme jamais. À chaque respiration, je ressentais un pic de douleur..Devlin n'était pas venu, j'en étais grandement déçue, mais je comprenais parfaitement, avec tout le sang que je lui avais pris, il était peut-être dans un sale état. Je regardais vers le ciel qui commençait à se couvrir et décidait de tenter de ne pas m'endormir, j'avais dans l'espoir de le revoir tout de même avant quoi que ce soit. J'avais aperçu mon frère cependant, je ne comprenais pas ce qu'il faisait là, mais sa présence me rassurait un peu. J'aperçus aussi quelqu'un qui devait être Clive, mais je n'en étais pas sûr. Autour de moi, les gens discutaient, je ne comprenais rien du tout, c'était un gros brouhaha que je percevais.

Mon souffle était court et je craquais malgré moi, quelques larmes perlèrent au coin de mes yeux et j'essayais de parler, sans succès, aucun son ne sortit de ma gorge. Je voulais les remerciais tous d'être venus me chercher et surtout, je voulais m'excuser de tout ça. J'étais tellement désolé et je ne pouvais pas l'exprimer.

Paul s'approcha de Devlin et vint lui serrer la main en le regardant dans les yeux.

- Merci pour ce que vous avez fait pour ma sœur, je vous en suis redevable à vis... Nous avons tous fait de notre mieux ici, mais vous, vous avez été incroyable.

Quelques gouttes de pluie commencèrent à tomber dans la pénombre, puis ce fut une petite averse qui humidifia les vampires et l'humain pour finalement tous les tremper dans un grand silence.

Je sentis de l'eau tomber sur mon visage, bizarrement cela me semblait très agréable.

Paul : - il faut absolument l'emmener voir un médecin... La compresse que je lui ai mise n'est que provisoire et elle a perdue beaucoup trop de sang... Monsieur McAlistaire c'est cela ? Vous devrier nous suivre aussi, vous semblez épuisez et je pense que quand Lazulis sera consciente elle sera heureuse de vous revoir. Chef


Dit-il en s''adressant à Clive.

Paul : - Désolé pour les soucis de la famille ! Mais ...


Il regarda en direction des cadavres de lycan.

Paul : - Je crois qu'il y a de quoi faire... au niveau du sang...


Paul prit l'initiative d'appeler un jeune homme de leur groupe qui ne tarda pas à arriver en fiacre.

Paul : - Emmène les à l'hôpital le plus rapidement possible.

Lazulis fut porté par son frère et mit couché dans le véhicule. Elle ne comprenait plus grand chose à ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Ven 14 Juil - 0:01

La pluie commença à tomber sur nous, je me penchait sur Lazulis lui caressant les cheveux, elle avait les yeux ouvert, mais je ne savais pas si elle me voyais vraiment. La pauvre qu'est-ce qu'elle avait dû endurer, j'avais vidé mes dernières forces dans ce combat et c'était pour moi presque un exploit d'arriver à rester conscient. Lorsque le frère me parla, je comprenais à peine ce qu'il me disait, néanmoins mon cerveau parvint à reconnaître de la gratitude. Je hochais la tête et essayais de faire ce qui pouvait s'apparenter de loin et dans la pénombre à un sourire. Un fiacre vint dans le but de nous emmener à l'hôpital, Paul prit Lazulis et grimpa et je fit de même péniblement ne lâchant pas ma mallette et entendant Clive me dire :

Clive : - A très bientôt l'homme vampire. Jtamènerais des chocolats.

J'avais à peine la force de rire. Dans le fiacre, je ne cessais de regarder cette femme qui comptait plus que tout à mes yeux, je n'arrêtais pas de marmonner.

- Elle va s'en tirer, elle va s'en tirer.

Je ne sais pas si je rassurais son frère ou me rassurais moi. Nous finîmes par arriver à l'hôpital ou Lazulis fut rapidement prise en charge par les chirurgiens tant dit que je patientais un grand nombre d'heures avant qu'un infirmier puisse me prendre en charge et soigner mes contusions. J'aurais une belle cicatrice sur le visage pendant un certain temps. Mais au moins elle était sauvée. Une fois soignée, je rejoins son frère dans la salle d'attente et demandais :

Devlin – des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Ven 14 Juil - 0:30

Avec ces longues heures d'attente Paul eut le temps de prévenir sa petite famille qui était venue au complet : George, Amanda, Jade, Emilie était venus aussi vite qu'ils avaient pu chacun leurs tours. Ils étaient venus dans la salle d'attente accompagner leur frère qui était tout seul à ce moment-là. Ils leur racontèrent des pipo comme quoi, c'était l'hôpital qui l'avait appelé, mais n'en dit rien de plus sur tout ce qui concernait le boulot.

Quand Devlin revint, tous se retournèrent sur lui. Paul leur avait raconté que l'homme qui était venu plus tôt dans la journée semblait avoir sauvé leur grande sœur et qu'il était celui qui avait pris l'initiative de l'emmener ici.

Paul : - Un médecin est passé... Et son cas s'est stabilisé… Heureusement, cependant, elle va devoir rester aliter une semaine pour guérir de ses blessures, je la connais, d's qu'elle sera réveillé elle voudra repartir.

George en voyant Devlin revenir lui adressa un regard froid sans rien dire.

Amanda avait les yeux qui brillaient.

Jade lui faisait de grands signes de main et quand il vint s'asseoir lui déposa un baiser sur la joue où il n'était pas blessé.

Jade : merci !

Emilie: - Mais qu'est-ce que tu fais ? Laisse-le donc tranquille ! Merci monsieur McAlistaire pour ce que vous avez fait pour notre sœur.


Amanda: - Je crois que pour une fois Lazulis à eut de la chance dans ce malheur, revenez nous voir tant que vous le désirez, vous serez le bienvenu chez nous !

George : - Mouai....

George ne semblait pas totalement convainque, mais un mouai venant de lui était quelque chose de déjà bien si on ne connaissait un peu mieux.

Paul: - Ouaip, merci pour tout.

Toute la petite famille était vraiment très reconnaissance de ce qu'avez fais Devlin pour eux et ça se voyait dans les yeux. George ne resta pas, il savait sa sœur en vie c'était déjà pas mal, il repasserait sans doute plus tard. Le reste de la petite famille resta à attendre, Jade avait prit de quoi broder un foulard et les deux autres soeurs discutaient entre elles.

Paul quant à lui discutait avec Devlin avant qu'un médecin n'arrive.

Paul : - Je ne pensais pas qu'un jour, je pourrais accepter qu'un humain soit aussi fort.

Il n'avait pas parlé très fort pour ne pas mettre la puce à l'oreille de ses soeurs.
Le médecin arriva et attendit d'avoir à tous leur attentions.

Médecin : - Mademoiselle Winchester à été très forte, elle est d'ailleurs déjà réveillée, vous allez pouvoir aller la voir, mais seulement la famille. Laisse-le donc tranquille !


Paul : * se leva et regarda vers Devlin avec un sourire - Oui oui c'est le cas !

Médecin : - Évitez d'y aller tous en même temps ! Sur ce ne la fatiguais pas trop.

Les filles décidèrent d'y aller en première pour voir leur soeur. Elle était allité dans un lit et avait un pansement assez conséquent sur la joue. Elle portait une blouse qui cachait des bandages sur sa poitrine et son ventre et avait de nombreux pansements sur les bras et jambes. Une infirmière venait de finir de la couvrir avec un drap quand ses deux soeurs c'était précipité à son chevet. Pour lui donner un peu de force du sang de biche était relié à son bras. Lazulis semblait vraiment fatiguée surtout avec cette aide respiratoire sur la bouche. Elle sourit en voyant ses trois soeurs et tenta de se redresser pour les accueillir.

J'eus droit à mon réveil à des calins formidable de la part de mes soeurs, je crois qu'elles ont pleuré plus que je ne l'aurait fait dans ma vie. Je tentais de les calmer avec des petits mots doux. J'avais du mal de parler, mais faisais de mon mieux tout de même. Je ne leur montrerais pas le malaise que je ressentais en ce moment même.

Elles restèrent à peu prêt 15 minutes en ma compagnie, me racontant qu'elles n'avaient jamais étés aussi inquiète de toutes leurs vies. Puis elles partirent et promirent de revenir avec des bloody madeleine façon Jade.

Je soupirais et regardais vers la fenêtre quand elles refermèrent la porte derrière elle. Je n'avais qu'une seule pensée : Devlin. Avant de tomber dans l'inconscience, je pensais l'avoir vue, mais je n'étais pas sur, c'était peut-être un rêve, en fait cet homme avait sans doute été le fruit de mon imagination... le fruit de plusieurs années de solitude.

On frappa de nouveau à la porte, je me retournais et je voyais mon frère Paul avec un sourire grand aux lèvres, il semblait heureux de me voir. Il n'avait pas ouvert la porte entièrement et m'annonça d'emblée.

Paul : - je ne fais que passer, j'ai du travail qui m'attend et puis il y a une surprise pour toi ! Je te laisse !

Lazulis : - Tu étais donc bel et bien l..

Je n'avais pas su finir ma phrase qu'il avait déjà filée en douce... Je soupirais une nouvelle fois, en plus il avait oublié de refermer la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Ven 14 Juil - 0:58

Ha les aventures, les gens rêvent toujours de ça, et ils oublient que pour la plupart du temps après des aventures héroïques, on finissait comme le dernier des gueux à l'hôpital. C'est clair, j'étais sacrément amoché, pâle comme un linge et avec un infirmier suspicieux qui n'hésita pas à me demander qui m'avait prit du sang. Chose à laquelle j'avais répondu que nous les humains faisions régulièrement des dons de sang pour nos hôpitaux et qu'aujourd'hui, ça avait été mon tour.

Rencontrer la famille de Lazulis avait été un moment très fort pour moi, du moins la rencontrer à nouveau. Une des sœurs m'embrassa sur la joue avec une spontané surprenante. Leur gratitude m'allait droit au cœur, mais je me dis que sans Clive et ses hommes, je n'aurais pas réussis à vaincre tout les lycans. À la remarque sur la force des humains, je souris et répondis.

Devlin – Tant que c'est pas utilisé à mauvais esiant...

En effet, cette armure était vraiment puissante, avant de la rendre, il faudrait que je trouve moyen de la saboter. Je ne puvais pas me permettre de laisser une telle chose entre les mains de gens qui pourraient mal s'en servir. En attendant de trouver le moyen, je dirais qu'elle a besoin de test complémentaire et la conserverais.

Quand les sœurs revinrent, ce fut à notre tour.

Paul avança le premier et fit signe à Devlin de rester en arrière juste un moment, puis parla à sa sœur et ressortit en faisant signe à Devlin qu'il pouvait y aller.

J'entrais dans la pièce, un grand sourire aux lèvres tout en joie de la revoir, le cœur battant, je constatais à peine que Paul était reparti, mon esprit tout entier focalisé sur Lazulis. Je m'asseyais sur le rebord du lit et lui pris doucement la main. Je dis alors :

- Pour le diner c'est un peu raté.

Avant de me pencher et donner un baiser sur son front. Je caressais doucement ses cheveux en lui demandant :

- Alors comment vous sentez vous ?

Elle était sacrément amochée, mais je n'arrivais pas à détacher mes yeux de son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Ven 14 Juil - 1:08

Alors que je voulus me relever pour fermer cette satané porte, je me rendis compte déjà que ce n'était pas possible, car j'avais trop mal par tout et qu'en plus, j'étais relié à des fils. Bon tant pis, quelqu'un passerait bien par là à un moment ou à un autre. Mais que ne fut pas ma surprise quand ce quelqu'un fut la personne que je voulus voir le plus au monde !... Devlin existait bel et bien. J'ouvris grand les yeux et m'appuya sur un bras pour me redresser, j'étais prête à lui sauter dessus, mais la douleur de mes cotes et de tout le reste me fit retomber bien vite dans mon coussin.

- Vous êtes là, c'est incroyable, je ne m'y attendais pas du tout.


Sans que je ne m'en rende compte, j'étais en train de pleurer à chaude larme. Cette main qui était en train de serrer la mienne fut la plus belle chose que je pouvais recevoir en ce moment même et je ne vous parle même pas de ce baiser dont j'avais eu droit par la suite. Je souris comme jamais, illuminant ainsi mon teint blème et j'accrochais directement le regard de l'humain.

- Vous ne perdez rien pour attendre, je compte bien me faire offrir un repas par vous ! Je suis si heureuse de vous revoir ! J'ai eu si peur qu'il ne vous arrive quelque chose.. je suis rassuré.


Je vis que lui aussi semblait bien amoché, et c'était drôle d'une certaine façon, car nous avions presque le même pansement sur la même joue. Je touchais le mien du bout des doigts en souriant et regardait le sien.

- C'était donc bien vous que j'ai aperçus.... Mais dites, moi.... Non, vous allez trouver cela stupide...

Je pris un temps pour respirer un grand coup et repris.

- étai-ce vous… Cette chose rouge et argentée? … j'ai dans l'espoir d'avoir mon héros en face de moi, car je n'en voudrais pas d'un autre.... Devlin vous m'avez manqué, j'ai eu si peur de ne plus vous revoir.. Venez là, serrez-moi, je vous en conjure ou je ne vais pas m'en remettre...


J'étais épuisée, c'était sur, mais il semblerait que lui aussi. Cependant, je ne voulais pas qu'il s'en aille, je ne voulais pas passer une seule journée sans lui, je ne me sentirais pas tranquille avec cet homme à mes côtés.

- Je n'ai plus envie que vous soyez loin de moi.... Plus jamais...


J'avais vraiment beaucoup de mal à respirer, du coup, j'avais dit ce que j'avais à dire pour le moment et me stoppa là. Tant qu'il était là cela me suffirait empalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Ven 14 Juil - 5:33

La joie dans ses yeux, pourtant perclus de fatigue, m'emplissait d'une joie sans précédent. Je me rendais à quel point toute cette inquiétude, toute cette colère.. tout était justifié! Je tenais à elle de manière qui me surprenait moi-même.
J'étais dans un état pas génial, épuisé, autant mentalement que physiquement. Mais, à l'instar d'une équipe qui marque un point et mène au score, toute cet épuisement s'évanouissait dans le néant en sa présence!

Sa main était froide dans la mienne. Elle avait perdu beaucoup de sang et subissait le contrecoup de son kidnapping, d'un tabassage en règle et d'une opération. Rien de bien anormal. Je lui serrait la main fermement, mais en douceur, pour ne pas lui faire mal. Paradoxe étrange: pour qu'elle sente cela, je devait exercer une pression qui aurait mis un humain à genoux en grimaçant de douleur!

Elle demanda si j'étais la créature rouge et grise. Je souris et fit un clin d’œil, soulevant la mallette.
Il n'était pas nécessaire d'en dire plus.
Son sauveur? L'étais-je vraiment ou, par un certain côté égoïste, je m'étais sauvé moi car s'il lui était arrivé malheur, j'aurai été plongé dans un abime de tristesse?

Peu importait: le résultat était le même: elle était sauve, j'étais heureux, et d'autant plus qu'elle l'était aussi.

Ses mots me firent bruler le cœur. Chaque geste, chaque fibre de son être m'appelait... et c'était réciproque. Ne pouvait-on rêver pareille chose?
Ma vie avait été jalonnée de filles qui se dérobaient rapidement... se déroberait-elle aussi, en voyant que je n'était, non pas biologiquement, mais par l'esprit, un hybride entre Humains et Vampires?
Pourtant, cette fois, j'avais foi. Etait-ce dû au fait qu'elle soit la première vampire que je côtoyais ainsi? Ou alors était-ce parce que c'était Lazulis... tout simplement?

Je me penchais pour l'enlacer, mais en prenant garde de ne surtout pas l'étouffer. La protection faisait que je réfrénais la passion. Je sentais son souffle contre moi comme elle devait sentir le mien.
Je lui susurrait l'oreille:
-Ne vous en faites pas: j'ai pris ma journée et je resterai avec vous! Je ne veux pas être loin de vous, Lazulis. Je resterai là!

Oh que oui je resterai: elle avait besoin de moi... peut-être... Une certitude, par contre: j'avais besoin d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Ven 14 Juil - 16:50

Devlin était fort, je n'en doutais pas un seul instant, cette étreinte qu'il me faisait sentir à la main le prouvé belle et bien. J'avais déjà serré la main à d'autres espèces et en générale, elles n'étaient pas bien gaillarde.. Mais là Devlin semblait faire de son mieux pour que je puisse ressentir la force de ses sentiments, et c'était réussie.

Alors c'était bel et bien lui qui était venu à ma rescousse... Je lui en étais vraiment redevable. Cependant, je n'étais pas, bien sûr, de ce que j'avais bien pu voir ce soir-là, je lui redemanderais de me remontrer cette chose une fois que nous serions rétablis tous les deux.

J'avais l'impression d'être dans un rêve, peut-être étai-ce du au fait que l'on m'avait donné une forte dose de médicament pour atténuer mes souffrances. Cela joué beaucoup en effet, mais l'euphorie, même sans médicament aurait sans doute été aussi forte. J'avais peur que Devlin ne soit qu'un rêve, qu'une illusion. Je le serrais comme je pus tout contre moi en passant mes bras sur ses épaules. Qu'il était vraiment bon de l'avoir là tout contre moi. Je profitais de son corps qui me donnait une chaleur très apaisant. Je fermis un peu les yeux, rassurée et vint lui donner un baisé tout doux sur sa joue pensée.

Je repoussais un peu Devlin juste le temps de me redresser un peu et de me reculer sur l'autre côté du lit, celui-ci n'était pas bien grand, après tout, je n'étais pas dans une suite de luxe, mais j'étais persuadé qu'il y aurait de la place pour lui. Je lui fis signe de venir s'allonger auprès de moi en souriant et fit attention de ne pas le gêner par les fils.

Cependant, mon moment de rêve s'arrêta net. Une voix féminine et grave à la fois retentie dans la pièce. Une infirmière venait de rentrer dans la pièce, elle était plutôt grande et fine et son visage montrait bien qu'il ne fallait pas discuter ses ordres. Alors qu'elle posé le chariot de nourriture sur le côté, elle s'exclama en nous voyons.

- Grand dieu ! Mais que faites vous donc là ! Navez-vous donc pas honte monsieur ! Mademoiselle Winchester à besoin de repos alors vous allez me faire le plaisir d'ôter vos sales pattes de là ! … Mais je rêve, vous êtes aussi un patient.

Elle semblait dépasser et se frotta le visage, comme si elle hallucinait de ce qu'elle voyait.

- Monsieur McAlistair je présume.


Elle connaissait son nom vu qu'elle c'était occupée de lui un peu plus tôt.

Infirmière : - Vous tenez à peine debout et vous voilà en train de fricoter ! Vous allez me faire le plaisir de laisser Mademoiselle tranquille maintenant, allez zou !


Elle le virait sans ménagement du lit et me lança un regard froid. J'eus des frissons, mais je n'appréciais pas vraiment qu'elle me retirât la seule chose que je voulais dans ce monde.

Lazulis : - Monsieur McAlistaire n'y est pour rien ! C'est moi qui lui ai demandé ce service !

Je m'énervais, on voulait encore m'éloigner de lui et cette idée était insupportable. Je n'aurais peut-être pas dû parler aussi fort, mes poumons en prirent un coup et je me mis à tousser comme jamais en me tenant les cotes.

Infirmière : - Vous voyez ! Allez, nous allons vous nourrir et vous irez dormir ensuite !

Lazulis : - Monsieur McAlistaire n'a rien à voir là ded..


Je me remise à tousser et m'énerver de plus belle, je regardais vers Devlin avec des yeux énervé, mais aussi des yeux qui disait : non, elle n'a pas le droit de nous séparer. Quoi que je ne pouvais pas faire grand chose à ce moment-là et lui non plus. Dans un état normal, j'aurais choppé cette bonne femme par le col et je l'aurais envoyé valser plus loin. Je devrais me contenter de fermer ma bouche pour une fois et obéir. J'avais horreur de ça.

L'infirmière insista du regard vers Devlin pour lui demander de partir.

Infirmière : - Les visites sont terminées, il se fait tard vous pourrez venir la voir demain jeune homme.


J'avais envie de crier à cette ignoble sorcière de se taire, moi je ne voulais pas qu'il parte . Je tendis la main à Devlin et le regardais dans les yeux, s'il attrapait la main, je serrais cette ci et caresserais de mon pouce sa main. L'infirmière n'avait pas totalement tort et je n'allais pas faire ma gamine avec des caprices, je révérais Devlin très vite enfin, je l'espérais, s'il le faut, je me faufilerait hors de ma chambre pendant la journée, même si je devais me traîner au sol. Et puis qui a dit que je resterais cloîtrer dans cet hôpital ? Il était hors de question. J'irais mieux après une bonne nuit de sommeil, pas de quoi marcher, c'était sur, mais rester ici n'était pas bon.

Cette mégère nous sépara sans ménagement, elle avait de la chance que je n'avais plus de force ! Je grognais entre les dents et m'enfonçais dans le matelas.

La table de lit fut installée au-dessus de moi et elle m'y déposa un repas. De la purée, quelques légumes, une viande de bœuf bien saignante et un verre de sang. Je la voyais s'approcher de moi pour me redressais et grimaçais quand elle le fit. Elle râlait plus tôt parce que Devlin était au-dessus de moi, mais elle avait était plus violente en faisant ceci que tout les câlins du monde. Qu'elle bourrine. Elle attrapa des couverts et commença à piocher dans l'assiette pour me donner la béqueté. Je relevais le bras pour repousser la nourriture, mais elle me força. Comme si je n'étais pas assez grande pour me nourrice seule ! Certes, je n'en avais pas la force, mais bon... j'avais l'air de quoi...


Je mâchais à peine ma nourriture, ma machoire et ma joue me faisais bien trop mal pour ça. J'essayais de regarder sur le côté pour voir si Devlin était resté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Lun 17 Juil - 20:30

Enfin un moment de paix avec Lazulis, un moment de paix et de douceur que je savourais pleinement ; lorsqu'elle m'invitation à prendre place dans le lit à côté d'elle, certe ce n'était pas bien spacieux, mais j'en savourais chaque moment. J'étais sur le côté la regardant, passant mes doigts dans ses cheveux, ne disant rien, nos yeux parlant pour nous. Quand nous fumes interrompues par la mégère en blanc. L'infirmière revêche qui m'avait torturé tout à l'heure ponctuant ses supplices de « mais non ça fait pas mal » . Je lui aurais bien enfoncé son aiguille à coudre quelque part, histoire de voir si cela ne faisait pas mal. Et voilà que madame me force à me lever me séparant à regret de celle qui occupait toute la place dans mon cœur et dans ma tête. Quand Lazulis tendit la main vers moi, je la pris délicatement et déposé un baiser sur ses lèvres. Avant d'affronter à nouveau la vindicte médicale. D'accord, j'acceptais de me lever, mais pas de partir d'ici. L'infirmière prit en main de nourrir Lazulis, enfin de la gaver comme oie à fois gras. Je m'approchais de ce champ de bataille et dis simplement un :

- Permettez ?

L'infirmière : - Quoi vous voulez me piquer mon boulot ? Allez hors d'ici !

Devlin : - Je ne vous piquer votre boulot, promis ça restera entre nous et je vous ferais gagner du temps.

L'infirmière : - Et qu'est ce que vous savez de ce qu'il faut faire ?

Devlin : - J'ai été à l'armée et on faisait des stages pour s'occuper de nos soldats en zone de guerre. Ne vous inquiétez pas, je sais quoi faire et je suis assez en forme pour le faire.

Elle nous regarda alternativement, il était vrai qu'une pause un peu plus longue ne lui ferait pas de mal. Elle pointa vers moi un index d'avertissement.

L'infirmière : - Pas de fricotage hein? Je repasserais ce soir pour lui faire sa piqûre de morphine et la laver. Mais pas de bêtises elle a besoin de se reposer.

J'eu un sourire et fit :

- Je vous le promets.

Très calmement. Elle nous laissa seule et je pus entreprendre de finir de nourrire Lazulis moi même.

- Ca va vous n'avez pas trop mal ? Ils vous ont bien arrangé hein ? Vous n'avez pas idée comme ça à été dure pour moi de ne pas tuer leur chef, mais croyez moi, il se souviendra de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Lun 17 Juil - 20:46

Il était restait, j'en étais plus que ravie ! Je fut même étonnée qu'il veuille me nourrire... c'était un peu gênant et ma fierté en prenait un coup... Mais s'il fallait que je mange je préférais que ce soit par la main de Devlin. Je le laissais faire en détournant le regard et avallait comme je pouvais. Je n'avais pas très faim il faut dire, peut être les contre coup des médicaments

- Je vous mentirez si je vous disais que je n'avais pas mal.


J'eu un petit sourire pour le rassurer tout de m^me et repousser la nouvelle fourchette qui s'approchais de ma bouches. Quelques bouchées m'avait suffit et une gorgée de sang m'allait suffisament.

- je.... Devlin, je suis sincèrement navrée que vous ayez eut à subire cela... vous êtes dans un état aussi désastreux que le mien et pourtant vous êtes là à prendre soin de moi... Merci.

Je toussais encore un peu et essayais de respirer normalement, chose pas évidente en cet instant.

- Je ne pensais pas qu'un jour... j'aurais droit à un sauvetage comme celui ci , certe, je n'ai pas tout suivis mais...avec le peu d'information qui met arrivé je crois que j'ai réussie à rassembler les morceaux. Mais racontez moi si vous le voulez bien? Devriez vous peut-être vous reposer aussi ?

Je me recouchais sur le dos et le regardait, admirative de sa personne. Comment pourrais-je le remercier pour tout ce qu'il faisait pour moi? Je n'en avais aucune idée. Pour le moment je lui fis juste un signe du regard pour qu'il reprenne place à côté de moi, je sentais que mon énergie s'en allait, mes yeux se fermaient tout seul mais je n'arriverais pas à dormir sans le savoir à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Lun 17 Juil - 21:10

De toute évidence les vampires avaient le même problème que les humains : Sous morphine, ils n'avaient pas d'appétit. Néanmoins, je ne lâchais pas Lazulis tant qu'elle n'avait pas bu tout son verre de sang. Pour le reste elle n'avait quand même pas trop mal mangée. Je posais le plateau sur la tablette avant de la rejoindre dans le lit avec un petit sourire ironique .

- Oh je crois que je suis en bien meilleur état que vous.

Fis-je avec un petit rire, avant de poser un baiser sur sa joue.

- J'ai tout mon temps pour me reposer vous savez. Et puis je devais vous sauver, vous m'avez sauvé en me jetant dans l'appartement. Baahh pour la petite histoire, nous sommes allés poliment demander aux lycans de vous restituer, ils n'ont pas voulus, du coup Clive et ses gars ont dansés une gigue locale qui les a fait mourir de rire. Et nous avons enjambés leurs cadavres pour venir vous chercher.

J'eu un petit rire, caressant la joue de la belle vampire.

- Je plaisante. Ça a été plutôt bestiale, quand j'ai vu dans quel état ils vous ont mise, j'ai vraiment eu envie de les massacrer jusqu'au dernier. Je n'ai laissé qu'un survivant, leur chef, afin qu'il aille dire à son chef de tribu que s'il recommençait de s'en prendre à vous, j'irais personnellement sur Teria pour régler leurs comptes. S'ils étaient parvenus à vous emmener j'aurais bravé tout les mots de mer du monde pour vous récupérer.

Je voyais ses yeux se fermer et je restais là jusqu'à ce qu'elle soit endormie. L'infirmière revint et me fit sortir, m'enjoignant de rejoindre ma chambre. Disons que le spectacle n'était pas pour mes yeux.... Je trouvais cela fort dommage. Mais obtempérais tout de même. Ma sortie était prévue peu après le prochain crépuscule mais il est certain que je viendrais passer toutes mes journées de mon arrêt maladie ici et je lui ramènerais des trucs meilleur que la bouffe infecte de l'hôpital. Il faudrait que je trouve pour la journée qui s'annonçait, un moyen de rallier ma chambre à celle de Lazulis. Sans me faire voir, du gâteau. Ses infirmiers ne sont pas des militaires, moi si. Si tôt fut dit, si tôt fait, la belle ne dormait pas seule, je sommeillais dans un fauteuil dans sa chambre, plutôt que dans mon lit trop solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Lun 17 Juil - 21:36

Je crois que je n'entendis pas les paroles de Devlin jusqu'au bout, je m'étais sentie partie, sa voix avait sonné comme une suite de mots incompréhensibles pour moi. Nous parlerions sans doute mieux quand nous seront sortis de là. J'eu un sommeil assez difficile ce soir là. Je cauchemardais et même plongée ainsi dans les bras de Morphée, je sentais que mon corps n'allait pas très bien. J'avais hâte que tout cela guérisse . Alors qu'une forte poussée de douleur me réveilla, je me redressais, le souffle haletant et regardais droit devant moi. Devlin n'était plus à côté de moi dans le lit et les stores de la fenêtre était fermé pour cacher la lumière du jour. Je soupirais et m’ôtait d'une couche de draps. J'avais beaucoup trop chaud, mon corps était en sueur. Alors que je voulue atteindre la bouteille d'eau qui se trouvait à côté de moi je sursautais en voyant Devlin assit dans le canapé. Il semblait dormir... le pauvre, il devait être exténué et pourtant il était là dans un fauteuil qui ne devait pas être des plus confortable. Je n'osais rien dire mais le regardais pendant un petit temps. J'aurais aimé le serrer dans mes bras, l'embrasser mais mon corps m'en empêchait. Cette fois je me recouchais avec la tête sur le côté pour pouvoir le voir et retira mon masque à oxygène pour essayer de lui souffler quelques mots. Ce n'était pas grave s'il ne m'entendais pas, je n'étais pas vraiment dans mon état et je n'étais pas très sure de vouloir dire ce que j'étais en train de dire.

- Devlin, je suis folle de vous.... Fondons notre famille et vivons des aventures ensembles...

Je ne me rappellerais sans doute pas de ces mots à mon réveille car après ceci mes yeux c'étaient fermés et je m'étais rendormie comme une pierre. J'avais cependant tendue le bras dans le vide pendant un petit temps, croyant pouvoir l'atteindre de cette façon.

L'infirmière repassa dans la « journée » pour m'administrer une dose de morphine, j'avais eut tellement mal que je n'avais pas eut d'autres choix que d'appuyer sur le bouton pour appeler les soignantes. La femme en blanc soupirant en voyant que Devlin était encore là mais n'insista pas plus, après tout il ne faisait rien de mal.

Je ne fis pas toute ma nuit, celle-ci était entrecoupés par plusieurs réveils et j'avais le plaisir de voir mon ami prêt de moi à chaque fois. J'étais rassurée et je me sentais en sécurité, même si je dois l'avouer, je m'en voulais beaucoup.

La nuit pointa enfin son nez, je fut réveillée par l'infirmière qui ne demanda même pas à Devlin de retourner dans sa chambre même si elle le lui recommandais car lui aussi avait besoin de sommeil et de repos. Ce n'était pas dans un fauteuil comme celui-ci qu'il allait pouvoir récupérer.
Je saluais l'infirmière mais aussi Devlin avec un sourire fatiguée, je le regardais avec beaucoup de tendresse et de remerciement.

- Bonjour Devlin.

Ma soignante ôta mes draps et m'attrapa dans ses bras tel d'une princesse. On pouvait dire qu'elle n'y allait pas de main morte. Elle m'emmena dans la salle de bain ou elle me lava. Ce fut un moment très honteux pour moi, être aussi faible au point de ne pas pouvoir se décrasser seul et s'habiller... c'était quelque chose que je ne voulais plus jamais revivre.

J'avais sur le dos la tenue classique d'un malade, le genre de tenue où vous aviez les fesses à l'air.
Je la remerciais tout de même et lui demanda de me poser sur le lit en position assise . Elle grogna mais j'insistais , je ne voulais pas rester éternellement couché.

Elle repartie puis revint avec cette fois deux plateau repas. Un pour Devlin et un pour moi. Rien que de voir les aliments la nausée me prenait, j'aurais même presque eu envie de jeter mon repas au sol. Je soupirais et m'appuyais sur la petite table qu'elle venait de m'installer. Elle mit le plateau de Devlin sur la petite table aussi et porta le fauteuil prêt de mon lit, qu'il y est Devlin ou non dedans.

Je remerciais l'infirmière et essayais d'attraper mon couvert. Je n'y mettais pas vraiment du mien, je n'avais pas faim.

Infirmière : - Miss Winchester, s'il reste quelque chose dans votre plateau croyez moi vous n'aurez plus le choix que d'être nourris par moi, monsieur McAlistaire, je ne vais plus vous dire de partir, il semblerait que vous soyez sourd et que vous n'entendiez pas mes conseils... Si vous avez besoin de moi appuyez sur le petit bouton.


C'est sur ces mots qu'elle ressortie de la pièce en nous laissant tout les deux. C'était drôle, j'avais l'impression d'avoir un tête à tête avec Devlin. Je lui souris en trifouillant mollement le contenu de mon repas avec ma fourchette.

- Comment vous sentez-vous?

J'étais un peu dans la lune, et avais du mal à articuler, mon regard se déviait toujours ailleurs à chaque fois que je le regardais. Pas que je voulais esquiver son regard mais mes yeux roulaient tout seul.

- Votre famille ne vous attends pas chez vous ? … ha en parlant de cela, ont-ils étaient prévenus?


A ce moment là j'avais complètement oublié le fait que Devlin était un humain. Alors pour moi sa famille se trouvait logiquement à Frost.

- Ils disent que je serais libre dans une semaine mais je n'en ai vraiment pas envie.

J'eu un rire de femme un peu défoncé et ne parvint pas à mettre quoi que ce soit dans ma bouche. Mes pancakes avaient étés mis en miette par mes soins, sans le faire exprès et mon assiette ne ressemblait plus à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Lun 17 Juil - 22:15

Passer ces moments avec Lazulis était un don du ciel. Je me réveillais de temps en temps pendant la journée, elle était endormie à chaque fois sauf quand elle avait appuyé sur le bouton pour réclamer une piqûre de morphine. Durant la « nuit » j'avais cru entendre sa voix dans un demi sommeil, parlant de vivre des aventures et fonder une famille, je n'étais pas sûr de la réalité de ces mots ou s'il s'agissait d'une simple illusion de l'esprit. Un désir caché se manifestant par la voix de Lazulis. Mais au final j'avais plutôt bien dormi. Habitué à vivre à la dure, j'étais blindé. Lorsque l'infirmière revint, j'étais pleinement réveillé et en bonne forme. C'est fou ce que dormir dans un fauteuil était réparateur.

La dame en blanc me réprimanda un peu et porta Lazulis à la salle de bain. Je détournais le regard pudiquement, Hélas un dixièmes de seconde trop tard. Mais yeux furent piégé par l'image d'une vision agréable. Mon dieu comment pouvais-je penser à cela à pareil moment. Il y a des jours comme ça, je mériterais des baffes. Plus tard Lazulis et moi étions attablé d'une certaine manière, pour un dîner aux chandelles sans chandelles, dans le pire restaurant de la ville. C'est bien beau de dire qu'il faut tout manger, encore ai t-il fallut que cela donne envie. Je regardais ma bien aimé avec des yeux qui en disaient long.

- Mangez sinon elle va revenir avec un entonnoir.

Elle me questionna sur ma famille, j'eu un petit rire.

- j'ai appelé mes voisins pour qu'ils nourrissent mes animaux, ils ont un double de mes clefs. Ma famille se résume juste à mes parents, mes frères et sœurs et une belle tripoté de neveux. Par contre c'est vrai que j'ai du manquer à mes bêtes.

J'eu une expression tendre.

- Mais ça ne me dérangerais pas d'avoir des enfants.

Certes, c'était un peu beaucoup provocateur, mais c'était sincère, surtout avec elle.
J'eu une petite mine triste.

- Après ce repas je quitterais l'hôpital, je vais passer le reste de mon arrêt maladie à la maison mais je vais venir tout les jours ici .Vous aimez les chocolats ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Lun 17 Juil - 22:28

Ha la morphine, c'était bien mais à choisir j'aurais préféré boire encore du sang de Devlin, c'est d'ailleurs à cette pensée que je m'étais surprise à basculer vers l'avant la bouche ouverte les crocs dévoilés.

Quand je me rendis compte de mon geste,après avoir posé mon avant bras sur la cuisse de Devlin pour ne pas tomber plus bas, que je pouffa de rire. Oh que ce rire me chatouillait les entrailles. Devlin m'aida à me redresser et je le remerci avec un sourire .

Je me retrouvais de nouveau face à mon assiette, ma pire ennemie à cet instant. Puis fit un effort, Devlin avait raison, je devais manger si je ne voulais pas revoir la bonne femme en blanc, elle était marrante, elle avait porté Devlin jusque là. Enfin j'avais vue la situation comme ça.

- Ils sont sympas vos voisins ! Qu'est-ce que vous avez comme compagnon ? Je ne m'en serais jamais douté, je suis curieuse , surtout vis à vis de vos frère et soeur... leurs noms, leurs âges... !

Mon cerveau eut comme un arrêt. Il venait de parler d'enfant? J'eu à nouveau un rire, heureusement la morphine était à son paroxisme et je ne sentais presque rien.

- Oh mais Devlin, je vous ferais autant d'enfant que vous le voudrez !

J'étais sincère mais en temps normal je ne pense pas que j'aurais dis ce genre de choses aussi facilement, en fait j'aurais plus rougie et regardais ailleurs.

Je fut un peu déçus au fait qu'il doive s'en aller pour rentrer chez lui . C'était normal après tout, mais mon visage n'avait pas su cacher ma déception.Mais je repris du poil de la bête à peine un quart de seconde après quand il parla de revenir auprès de moi tout les jours.

- Devlin j'en suis vraiment ravie !

Je bue une gorgée de sang.

- pFuah, depuis que j'ai bue votre sang... les autres boissons me semble insipide et horrible ! Euh … les chocolats.... Je crois que oui !

Le chocolat était considéré comme un luxe pour moi, si j'en acheté c'était souvent pour mes frères et sœurs et non pour moi.

- Devlin !! Je vous attendrais, soyez en sure ! Mais je ne resterais pas ici ! Ca non, je pense déjà à une évasion, il sera facile de passer par la fenêtre, ou pas... Je me demande juste comment vont se passer les choses par la suite, nous allons retrouver notre petit train train quotidien j'imagine...Enfin nous aurons du travail si nous devons faire du travail.

Relever ceci même en étant sous l'effet des médicaments me faisait me poser beaucoup de questions...

Je fini mon verre de sang et reposa celui-ci. J'avais aussi mangeait un peu de ce yaourt immonde et des petits bouts de miettes de pancakes. Je préférais regarder Devlin manger, c'était amusant de se retrouver là à dîner ensemble, c'était notre premier vrai dîner ensemble, j'en était ravie même s'il n'était pas du tout parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Lun 17 Juil - 23:42

Lorsque Lazulis se pencha sur moi croc en avant et que je la rattrapais je ne put m'empêcher de susurrer.

- Vous savez que j'adore quand les femmes me trouve à croqué.

Apparemment la morphine avait un effet très euphorisant sur elle, elle riait beaucoup et m'abreuvais de questions, tout en se disant prête à me faire pleins d'enfants. Perspective qui aurait fait fuir à peu prêt n'importe quel autre hommes mais moi me plaisait énormément. J'avais l'image de ses sourires et de nos baisers en tête ainsi que de ces jolies fesses nues. Des enfants avec Lazulis, dieu que j'en rêvais, je ne me rendais pas compte à quel point j'en rêvais. Bon plein aurait été éxagéré, trois ou quatre. Mais fonder une famille avec elle, même si on en rigolait sous l'emprise des tranquillisants cela ne m'aurait pas du tout effrayé , bien au contraire. Néanmoins, je tenais à répondre à son interrogatoire.

- J'ai un chat un chien et une perruche, le chien s'appelle s'appelle «  le chien » , le chat s'apelle «  abrutit de chat » et la perruche s'appelle l'amplumé. Oui je ne fais pas beaucoup d'effort pour trouver des noms à mes animaux. Au sujet de la famille, que dire, j'ai un frère aîné qui a trois ans de plus que moi et deux petites soeurs jumelles qui ont 29 ans et un petit dernier qui a 27 ans. Je suis le seul qui ai choisi la voie de l'armée, mon frère aîné et médecin, mes sœurs on ouvert un commerce avec leurs maris et mon ptit frère est bien partit pour reprendre l'exploitation agricole de mes parents. Une famille avec des voies bien différentes. J'étais le désespoir de mes parents, le mauvais garçon qui ne ferait rien de bon de sa vie. Comme quoi on change à tout âge. Mais parlons de choses sérieuses ….
Je me rapprochais d'elle, mon visage à quelques centimètres du sien
.

- Pleins c'est un peu vague. A combien pensez vous en particulier? Je suis un bourreau de travail.

Dis-je mi suave, mi taquin. Je repris un air légèrement sérieux pour rajouter.

- Je crois qu'à partir d'aujourd'hui nos vies vont indéniablement être changées et je dois admettre que tant que vous êtes là je sens que je vais apprécier ce changement de vie.

Il était vrai qu'essayais de voir ma vie sans Lazulis, les perspectives ressemblaient à des abîmes sans fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Lun 17 Juil - 23:54

J'étais dans un autre monde c'était sûr, je crois que n'importe qu'elle femme aurait aimé rencontré un homme tel que lui. Le problème c'est que celle qui n'avait pas voulu de lui ne c'était pas rendue compte de son potentiel, moi je l'avait révêlé dès notre première rencontre. Je ne regrettais pas mon voyage à Teria qui nous avait emmené à nous rencontre tout les deux, je ne regrettais pas d'avoir été tabassé car j'avais été sauvé par lui et je me sentais encore plus proche de lui. Nous parlions d'enfant, d'avenir et de sa famille, comment en étions-nous arrivés là pour nous sentir aussi proche? Je ne sais pas mais c'était vraiment très agréable et j'étais vraiment heureuse d'en savoir encore plus sur Devlin, j'étais ravie et ça se lisait dans mon regard qui brillait de milles feux.

- Alors attendez , nous allons nous mettre d'accord sur certaines chose, quand nous auront des enfants.

Parce que pour moi c'était une certitude, il fallait que ça se fasse.

- Vous aurez interdiction de les nommer ! Je ne veux pas que nos enfants....


Je pris un temps parce que je venais de dire : Nos enfants, puis je repris.

-... enfants oui... n'auront pas de prénoms ridicule tel que : Petit garçon, petite fille ou encore morveuse !

Mon visage à ce moment là devait paraître vraiment très sérieux. Mais je fini par tirer la langue, Devlin n'était pas au point de rabaisser ses futurs enfants à des animaux.

- Je me ferais un plaisir de rencontrer vos petits animaux ainsi que votre..


J'allais dire famille mais je ne le dis pas. On se connaissais à peine, c'était juste inconvenable, j'étais défoncé, je disais beaucoup de conneries mais j'étais conscience et j'essayais de ne pas aller trop loin.

- Oubliez pour la famille, je crois que je m'emporte un peu, mais je suis sérieuse pour le reste, je nous vois bien avec 2 ou 3 enfants ! Vous seriez un paire formidable Devlin … oh je vous images tellement...

Et j'étais en train de le faire, j'allais avoir un beug de cerveau dans lequel je serais en train de me faire des films mais Devlin se rapprocha dangereusement de moi. Je pris son visage dans mes deux mains et écrasa ses deux joues en rigolant.

- Vous êtes le plus beau, le plus formidable, le plus chou de tout les hommes.

Et je malaxait son visage pas trop fort, jusqu'au moment ou je me rapellais de son pensement, ce qui me fit relâcher prise.

- Excusez moi ! J'espère que je ne vous ai pas trop fait mal?

Le sang n'avait pas percé le pensement, tout allait bien ! Je ne l'avais pas fais souffrir pour la inième fois.
- Hey Devlin, sortez moi de là, cachez moi dans un sac et emmenez moi chez vous ! Je ne supporterais pas 5 minutes sans vous.

La morphine ne montrait pas le meilleur de moi même je crois... je regretterais sans doute mes paroles plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 0:39

J'éclatais de rire quand elle annonça qu'il était hors de question que je choisisse les prénoms de nos futurs enfants.

- Bah quoi c'est très joli petit garçon. Je l'image déjà se présenter, je suis Petit garçon McAlistair, oui je sais je mesure deux mètres et moi aussi j'en veux à mon père. Bon par contre c'est vrai que appelez ma fille petite fille, j'éviterais, ça risquerait d'attirer tout les détraquer de la terre sans parler des marchands de bonbons en imperméable.

J'en avais mal aux côtes tellement je rigolais de mes propres idioties. C'était fou de voir à quel point Lazulis et moi on s'accordait. Même au niveau des bétises à sortir. Je m'en étais un peu rendue compte lors de notre voyage à Teria ou nous avions passé une bonne partie de notre temps à tourner en dérision notre malheur et à pleurer nos estomacs en perdition.

Elle eut un temps d'arrêt m'imaginant père de famille, moi aussi j'eu un temps d'arrêt m'imaginant livré un combat sans merci contre les couches. Que et c'est bien connu que les hommes ne savent jamais changer, bizarrement la perspective de vivre ça était assez marrante. Bon sang qu'est-ce qu'ils avaient mis dans la morphine. Elle me prit le visage entre les mains me disant que j'étais le plus beau et le plus formidable, je parvint à articuler difficilement .

- Vé l'imprefion de revoir ma grand mère.

Non elle ne m'avait pas fait trop mal, quoi que si, quand même un peu. Mais je ne lui en tenait pas rigueur , j'adorais son enthousiasme. Elle me demanda de la sortir de là de la kidnapper, je réfléchis quelques secondes avant de dire :

- L'idée est plus que tentante mais vous croyez qu'un humain traînant un sac mortuaire passerais inaperçu ? C'est que mise à part ça, je ne vois pas de sac assez grand. A moins que je vol une blouse de la morgue, je pense que c'est jouable.

J'avais l'index sur la bouche, pensant songeant au plan d'évasion parfait. J'enchainé un peu plus tard sur un propos un peu plus réaliste :

- Néanmoins, tout de même, je pense que quelques jours ici seront necessaire à vôtre convalaissance, mais je serais heureux de vous accueillir chez moi pour la fin de celle-ci. Même si je ne suis pas certain que votre famille soit d'accord.

Je ne pu m'empêcher de la prendre dans mes bras et de l'enlacer tendrement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 0:54

J'étais tout aussi morte de rire que lui mais me camais plutôt vite quand je me rendais compte à quel point cela pouvait me couper le souffle. Je crois que le médecin m'avait dit que j'avais eu une cote qui avait réussit à me perforer le poumon. C'est dans des moments comme celui-ci que j'appréciais être une vampire vu notre rapidité de guérison par rapport aux autres espèces.

J'allais rentrer dans son jeu quand il parla de trouver une blouse de médecin, je m'éttais même lancé dans un elan de : Allez je suis prête on fait ça ! Mais je me calmais tout de suite, il avait raison, si je ne voulais pas rester au lit plus d'une semaine il fallait que je me calme tout de suite.

Pendant que j'étais confortablement installée dans ses bras je lui répondit que oui il avait raison.

- Ma famille, je crois qu'elle vous a adopté, vous êtes mon sauveur après tout Devlin, ne l'oubliez pas, bon après pour George c'est une autre histoire mais personne ne décide de ce que je veux faire , croyez pas.

J'embrassais sa joue et resta ainsi pendant un certain temps. Malheureusement les meilleurs moments avaient une fin. L'infirmière repassa, Devlin du retourner chez lui sous mon plus grand désespoir et je me rendormie après quelques changements de pansement.J'eu la visite de mes sœurs et de Paul. Il n'y eut qu'Amanda qui resta à mes côtés, elle tenait à ce que je pense un peu plus et passa son après midi à éplucher des mandarines pour moi. Bon c'était fait avec bon coeur, du coup j'avais mangé ! Puis j'ai eu une autre visite, Clive, j'étais très étonnée et ma soeur aussi je crois.. et vu son regard elle semblait avoir complètement craqué sur lui... je savais qu'elle aimait les hommes murs mais là.. surtout lui !! …. Comment je savais ça ? Simplement parce qu'elle bafouillait devant lui. Et puis trop gênée elle prétexta de devoir rentrer à la maison pour une soupe sur le feu. Du grand n'importe quoi. Cette nuit là je n'eu pas vraiment le temps de dormir avec toutes ces visites, mais ce n'était pas vraiment un mal pour moi, les douleurs m'auraient réveillée de toute façon. Mais entre chaque moment où il n'y avait personne je dormais comme une pierre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 1:21

Dieu que le moment de la séparation fut dur,malheureusement il me fallait rentrer chez moi poser mes affaires, durant tout le trajet je n'avais cessé de penser à elle. J'étais bon pour me faire soigner je crois. Il me faudrait le meilleur centre de désintoxycation de Frost. Mes animaux furent heureux de me retrouver et moi je ne rêvais que du moment où je les présenter à Lazulis. Le lendemain j'allais chez le meilleur chocolatier de la ville, qui n'était certe pas le meilleur du pays mais qui se débrouillait très bien. Et je revins le soir suivant voir Lazulis, en sortant d'ailleurs je crosais Clive.

Clive : - Oh des chocolats c'est trop gentil

Devlin : - Ce n'est pas pour toi goindre.

Clive : - Ha ba desuite.Tout ça parce que j'ai trop de moustache. Mon petit coeur fragile saigne.

Devlin : - Promis je t'n rapporterais lorsque tu sera blessé.

Clive : - Moi je dois allé tuer Paul.

Devlin : - Ha mais pourquoi?

Clive : - Parce que ce sale igo m'a caché qu'il avait des jolis brin de soeurs.

Devlin : - Hého pas de bétises hein ?

Clive : - Ra ca y est il a l'instinct protecteur du beau frère. Bon d'accord je serais gentleman !

Devlin je quittais donc Clive, lui gentleman, mouai et je rejoins la chambre de Lazulis. Deployant des trésors de selfcontrole pour ne pas me jeter dans ses bras comme un mort de faim. Mais heureux je l'enlacais, toute une journée sans la voir m'avais paru un siècle. Je lui montrais la boîte de chocolat avec un :

- J'ai ramené de quoi améliorer le diner.

Je regardais les victimes des éppluchages de la soeur.

- Adoratrice des mandarines à ce que je vois. Vous n'avez pas idée à quel point vous m'avez manqué.

Fis-je avec un grand sourire .

- Vous savez quoi, je crois que l'une de vos soeur à tapais dans l'oeil de Clive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 13:58

Je fut on ne peux plus ravis de voir Devlin entrer dans ma chambre à son tour, je lui lancé un grand sourire.

- Oh Devlin vous m'avez manqué aussi !

Je l'enlacé avec un bras ou dans ma main il restait un morceau de mandarine. Je me reculer pour le regarder.

- Merci pour les chocolats, je me ferais un plaisir d'en goûter un plus tard .

Je prenais un quartier de l'agrume et le glissais entre les lèvres de Devlin.

- Prenez je crois que j'ai suffisamment assez mangé pour le moment. Si j'avais eu le malheur de ne pas en manger je crois que vous m'auriez trouvé vidé de mon sang et morte..... Comment ça ?

Je rigolais un peu nerveusement à l'allusion de Devlin, c'était drôle parce que j'allais lui dire qu'il semblerait que Clive est tapé à l'oeil d'Amanda. Je me massais les tempes devenant tout à coup beaucoup moins souriante.

- Vous êtes sérieux? C'est une blague que vous me faites? Attendez mais Amanda... enfin elle est assez grande pour faire ce qu'elle veut mais elle n'a que 24 ans et puis.... Clive est le chef d'une grosse organisation.. euh mafieuse c'est cela?

Je tiquait de l'oeil. J'avais beaucoup d'estime pour cet homme mais mais le laissais s'approcher de ma soeur il en était hors de question. Avec lui je n'étais pas sure qu'elle soit en sécurité. Je réfléchissais un moment... Il m'avait sauvé avec Devlin après tout mais.. Amanda elle c'était quelque chose aussi, je là voyais au bras d'un homme au moins une fois par semaine.

- Je ne sais pas quoi dire, dans un sens j'ai envie de pousser la gueulante et de stopper les choses pendant qu'il en est encore temps... mais d'un autre côté si je fais ça j'aurais exactement le même comportement que mon frère George, qui est très agaçant...


je me mordis la lèvre et soupirait. Je n'avais pas vraiment envie de penser à ça mais c'était trop tard, j'allais me tracasser.

- J'espère de tout mon coeur que c'est une blague de votre part....

J'essayais de changer de sujet et caressa la joue de Devlin , celle qui n'était pas pensé.

- Comment allez-vous de votre côté? Vous vous êtes bien reposé ? Vous semblais avoir repris des couleurs en tout cas, j'en suis ravie !

- … Hum Devlin.... je ne sais pas si c'est dans vos corde mais.... Seriez vous d'accord pour … Espionner Clive et ma soeur Amanda? Enfin il n'y a aucune chance qu'ils se recroisent mais bon.

J'attrapais mon téléphone sur la table de nuit et tapota le lit pour que Devlin s'y installe, je m'étais mise assise et envoyez commença à écrire un message à ma soeur.

Texto : Amanda, c'est quoi cette histoire de soupe sur le feu? J'espère que tu n'as pas décidé de « croquer » un nouvel homme, tu en fais quoi de Richard? Je te connais, je sais ce que tu as en tête, fais gaffe, tu n'es pas tombée sur n'importe qui.

Sans envoyer le message je relevais les yeux pour regarder Devlin, mettant mon téléphone entre nous pour qu'il puisse voir ce que j'écris.

- Je crois que même si je lui disais que Clive était le parrain de je ne sais quel organisation elle ne m'écouterais pas ou ne me croirait pas. Qu'est-ce que je dois faire? Jouer la soeur protectrice ou ? …. Après il ne c'est rien passé maisss... Oh Devlin tout ceci m'énerve un tant soit peu. Embrassez moi.

Elle n'attendit pas que Devlin prenne une initiative qu'elle lui vola un baisé. Outch la joue ça piquait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 19:27

Je répondis à son baisé avec passion caressant ses cheveux puis après avoir repris mon souffle ( il faut dire ce qu'il y est les vampires sont très passionnés), je lui fis un clin d'oeil et eu un petit rire.

- Of vous savez très bien s'qui se passera si vous faites ça. Vous connaissez les filles «  oh mon dieu il est trop dark , il est trop méchant mais moi je le rendrais tout gentil »

Fis-je avec une voix de faussé.

- Et puis Clive, je le connais, les affaires sont les affaires, les femmes sont les femmes . Bien que je le soupçonne d'avoir un caractère assez volage. Je ne l'ai jamais vu trois mois avec la même fille, mais si ça peux vous rassurer aucune n'est morte.

Pas vraiment rassurant en fait, surtout vu la suite de la phrase, mais je tenais à être sincère avec Lazulis, après tout je ne parlais pas d'un frère de sang ou d'un membre de ma famille.

- Enfin si, une mais à la décharge de Clive elle faisait partie d'un gang rival et avait tenté de le tuer. Votre soeur ne fait pas partie d'un gang rassurez moi ? Ne vous inquiétez pas, je les tiendrez à l'oeil autant que possible.

Je lui caressais la joue en disant cela.

- Je suis content vous avez quand même repris quelques couleurs vous aussi. Promis dès que vous serez en état on s'offrira une bonne soirée restaurant pour oublier la nourriture d'ici. En attendant vous aurais du mal à vous débarrasser de moi. Je compte bien passer mon congé maladie un maximum de temps dans cet hôpital.

Je me rapprochais pour lui murmurerai, comme si c'était hautement confidentiel.

- D'ailleurs si vous voulez que j'vous ramène des trucs en douce il suffit de demander. Hamburger caviar, j'ai tout sous la main.

Je continuais à rigoler, dieu que j'étais bien.

- Bon dès que vous êtes en état de marcher je vous kidnappe, en terme claire, dès que le médecin vous autorisera à sortir. Mes petits amis sont impatient de faire votre connaissance.

Certe il est vrai que cela aurait pu m'inquiéter aussi que Clive s'intéresse à la soeur de Lazulis. Mais d'un autre côté j'avais confiance en lui. C'était peut-être un salop mais ce n'était pas un crevard. Même si la différence était très subtile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 19:50

J'aurais aimé pouvoir à ne pas avoir à respirer, de cette manière j'aurais pu rester accrocher aux lèvres de cet homme éternellement. Quoi que pas très pratique pour la vie de tout les jours. Mais je profitais de chaque baisé qu'il pouvait m'offrir et à chaque fois mon cœur s’emballait comme la première fois où nos lèvres c'était accrochée. Je me sentait vraiment bien et cela me faisait bizarre de le voir venir ici à l’hôpital à mon chevet. C'était étrange de pouvoir imaginer contrairement que quelqu'un puisse ressentir la même affection que moi. C'était même trop beau pour être vrai.

- Hé bien je ne suis pas vraiment étonnée de vos dire... En fait je trouve que c'est bien le genre de cet homme, sans le connaître plus bien évidement... Amanda ne vaut pas mieux vous savez, je la vois chaque semaine au bras d'un nouvel homme, un jour elle va finir par tomber sur un type mal intentionné et elle va le regretter. Je l'ai prévenue vous savez ! Mais elle n'en fait qu'à sa tête... J'imagine que je ne peux pas comprendre.

Pendant que nous parlions j'envoyais le message à ma petite soeur et posais le téléphone sur le lit pour m'accrocher au bras de monsieur McAlistair.

- Vous êtes merveilleux Devlin.... je crois que vous me donnais tellement d'énergie de part votre présence qu'une petite balade dans le parc de l'hopital ne serait pas de trop, qu'en pensez vous ?


Je rigolais aux allusions de cet amour d'homme et me posais contre lui alors qu'il était tout prêt de moi à me murmurer des bêtises.

- Votre présence me suffit amplement, je n'ai besoin de rien d'autres, sauf de sortir d'ici et de prendre l'air.

Par contre je n'étais pas sur de pouvoir marcher ni même de me redresser. J'allais essayer. Aussi je remarquais que j'étais encore branché à ses satanés fils et roulait des yeux. Je me penchais derrière Devlin pour appuyer sur le bouton de l'infirmière. Elle arrvia rapidement et je lui demandais si je pouvais sortir. Elle accepta mais à une seule condition, le fauteuil roulant. Quel malheur, enfin c'était mieux que rien. Elle revint avec un de ses engins et m'accrocha mes transfusion dessus. Je me promettais avec tout cela que plus jamais je ne me laisserais blesser de la sorte. Je me sentais trop humilié et faible.
L'infirmière me confiant à Devlin et je repris notre conversation comme si de rien était.

- J'ai hâte de découvrir votre monde vous savez... j'ai l'impression que cette semaine et interminable, j'ai d'ailleurs peur que vous vous lassiez de moi et que je ne vous revoie plus en fin de semaine...

Les sorties me donnait toujours une envie particulière : Fumer. Je grimaçais car je voyais encore l'infirmière m'enguirlander alors que je comptais m'en griller une en cachette.

- Devlin, est-ce que je peux vous demandais quelque chose?

Mon téléphone vibra, j'avais une réponse. Je l'attrapais en me penchant sur le lit alors que j'étais assise dans le fauteuil, merci madame l'infirmière et je repris ce que je disais avant de lire le message.

- Qu'avez vous prévu pour votre avenir... je sais que c'est un peu idiot comme question mais.... Oh vous n'êtes pas obligé d'y répondre après tout !

J'ouvris le message et lu le texte écris par ma soeur.

Amanda : Grande soeur, je t'aime mais ne t'inquiète pas, tu veux pas m'en dire plus sur cet homme ? Allez s'il te plaît? Pour me faire plaisir !

Je fronçais des sourcils et répondit directement un «  non » . Extérieurement je soupirais longuement.

- Je suis exaspérer... mais je suis sûre qu'elle trouvera un moyen de contacter Clive, ne me demandais pas comment mais je crois qu'elle a un bon nombre de contact, je ne sais pas si vous connaissez mais elle travail au bloodyheart en tant que barmaid. Ça doit sans doute beaucoup papoter là bas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 20:34

Effectivement vu son état de faiblesse une promenade dans le parc risquait de nécessiter un moyen de transport. J'ouvris mes yeux comme des soucoupes lorsqu'elle me dit redouter que je me lasse d'elle. Je souris et dit un :

- Je ne me lasse même pas de moi même. C'est vous dire que je suis blindé.

L'infirmière était de l'avis que je soupçonner, hors de question d'aller se promener sans fauteuil roulant. Cas cela ne tienne je serais le chauffeur. Elle allait me demander quelque chose lorsqu'elle reçus un message sa sœur qui insistait pour en savoir plus sur notre Clive national. Décidément celle-ci semblait assez acros. Ce qui n'était pas pour rassurer Lazulis vu l'expression de son visage. Je ne désespérais pas que cela ne fusse qu'un petit moment d'égarement de la part de la jeune fille. En attendant je tenais à profiter de chaque instant passé avec la grande sœur protectrice .

Nous commençâmes à déambuler dans les couloirs en quête d'une sortie vers le parc. Chose sans doute facile à trouver. J'étais au comble du ravissement devant le parc si bien entretenu. Prendre l'air la nuit tombée et profiter du clair de lune il n'y avait vraiment rien de tel.

- Comment je vois mon avenir ? Je sais pas à quel point de vue situez vous ? Professionnellement? Je pense qu'avec le profil bas suffisant j'arriverais à rester à Frost et à ne pas me faire muter dieu ne sais où. Après pour ce qui est de la vie en elle même.

Je me penchais sur elle pour lui murrmurais à l'oreille.

- A chaque fois que je me vois sans vous j'ai l'impression de faire un cauchemar.

Nous déambulions dans les allées et cela me donnais des hélans.

- Et vous quel sont vos projets d'avenir ?

Quelque chose en moi souhaitais ardemment que ces projets colle avec les miens. Ou qu'il serait facile pour moi de m'y adapter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 20:45

J'avais encore mal certes, mais cela faisait vraiment du bien de sortir de cette pièce, il y faisait une chaleur insupportable à mon goût, même la fenêtre ouverte.

- Quand vous serez vieux et sénile je m'occuperais de vous et vous pousserais aussi dans votre fauteuil roulant, après tout j'ai encore tout l'avenir devant moi ! Je pensais qu'avoir une durée de vie assez extensible était une bonne chose mais maintenant que j'y pense... Si je ne vous ai plus à mes côtés ça ne sera pas la même chose. Mon avenir à moi professionnellement et bien.... je n'y ai pas vraiment réfléchie, je travail encore dans la librairie de monsieur Cubrique et je n'ai pas cherchais à faire autre chose, j'apporte un salaire à ma famille c'est déjà bien, mais je pensais me trouver quelque chose pour pouvoir m'installer toute seule. Je ne sais pas encore ce que sera cette chose... Pour le reste j'ai du mal à m'imaginez sans vous aussi, je suis sur que nous allons vivre de folles aventure et je suis déjà enjouée rien que d'y penser ! Je serais même prête à repartir en voyage en bateau si cela nous permettrais de visiter d'autres contrés ensemble. Est-il possible de tomber amoureuse aussi vite? Je crois que nous en avons la preuve en ce moment même monsieur McAlistair.

J'avais rougie un peu après avoir dis ça mais ce n'était pas grave, de toute façon il ne me voyait pas. Alors qu'il me poussait dans mon fauteuil je regardais autour de moi, les malades, les médecins, les gens pressés, l'ambiance d'un hôpital était vraiment très particulière et je commençais à penser qu'il serait difficile de joindre les bouts pour payer mon hospitalisation. Je trouverais bien un moyen, je trouve toujours des moyens !

- J'oublie souvent que vous êtes humain mon ami, c'est que vous vous êtes vraiment bien intégré dans notre société, ou alors j'ai un très mauvais jugement par rapport aux autres.

C'est vrai ça , sur le coup ça ne me paraissais pas être un problème mais en y pensant plus sérieusement je vivrais beaucoup plus longtemps que lui et cela m’agaçais vraiment. J'eu une idée assez idiote que je gardais pour moi. Je me changeais les idées en regardant les indications sur le mur et pointé du doigts la direction qui indiquait la sortie. Nous la trouvions très rapidement et quand la porte s'ouvrit un courant d'air frais nous ébouriffa légèrement les cheveux.

- C'est agréable....

D'autres pensionnaire profitait du parc dehors. Celui-ci était éclairé par des couleurs bleu comme un peu partout dans la ville, ce n'était pas très grand, il y avait quelques arbres, quelques bancs et de quoi flaner dans l'herbe, il y avait même un petit étang avec des poissons lumineux. C'était magnifique surtout avec le ciel étoilé qui se reflétait dans celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 21:11

Il y avait là quelque chose qui ternissais mon visage, la différence de longévité, il était vrai que les vampires vivaient deux fois plus longtemps que les humains. Je serait croulant et baveux que Lazulis rentrerait à peine dans la maturité. Néanmoins je me piquaid d'une plaisenterie, me penchant pour lui parler à l'oreille.

- Je tâcherais de pas trop baver à table.

Ha vivre des aventures avec Lazulis je ne demandais que ça.

- Vous me direz que j'ai des idées saugrenues mais l'une d'entre elle m'a peut-être traversé l'esprit. Après tout il serait de bon ton de nouer au mieux les liens entre humain et vampire. Il y aurait de quoi faire comme poste au sain de l’ambassade humaine. Vous êtes intelligente et vif d'esprit et une coéquipière de votre trempe je signe des mains et des pieds.

Il est vrai que je m'étais bien intégré à la société vampire et plutôt bien assimilé leur culture. Hélas cela pêchais et chez les vampires et chez les humains., je ne me rendis pas compte que je pensais à voix haute lorsque je dis sans même sur le ton de la conversation à Lazulis.

- Même Clive m'a dit un jour que j'aurais mieux fait d'être vampire. Oups pardon, je pensais à voix haute. Je repensais au fait que j'en savais quasiment autant sur votre culture que sur la mienne.

Je posais le fauteuil prêt d'un banc face à l'étang et m'asseyais à côté de Lazulis.

- Vous allez rire mais la première fois que j'ai vue Frost j'ai trouvé cette cité formidable. Faut dire que vu qu'je débarquais d'Utopia, j'ai presque faillie attraper une insolation ici.

Je rigolais en disant ça. Mais c'est vrai que le pays vampire avait clairement rien à voir avec ma première habitation. Je pris la main de Lazulis dans la mienne et la regardais dans les yeux.

- La vie sans vous serais d'un ennui mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 21:28

- Cessez de me faire des compliments voyons, vous allez me gêner ! Si c'est vraiment possible de prendre un poste à l'ambassade je pourrais bien y réfléchir sérieusement, surtout et seulement si je peu travailler à vos côtés, sinon cela n'aurait aucun intêrret. Après je ne sais pas comment se passe l'administration chez nous les humains ici mais est-ce que ce n'est pas mal vu de travaillé avec la personne que l'on côtoie le plus intimement?

Travailler pour l'ambassade humaine, cette idée ne me serais jamais venue à l'esprit de moi même. Je me demandais ce que ce genre de travail pouvait apporter et surtout je me demandais si cela était possible.

- Et vous qu'avez vous répondue à la réflexion de Clive? Vous n'aimeriez pas en être un ? C'est drôle et cela semble un peu bizarre, surtout pour moi mais je sais que beaucoup d'humain vienne en terre vampire pour rejoindre notre espèce. Apparemment ce serait pour eux comme avoir la vie éternelle, c'est dommage de renier ses racines, enfin cela dépends. La plus part des humains ne nous tolère pas... Comme vous le savez probablement il y a à peine quelques siècles de cela les vampires faisaient encore des chasses à l'humanoïde et sans vergogne. Il a fallut qu'Augustus premier mette un terme à tout cela en instaurant les droits des non vampires. C'était un vrai carnage... je n'aurais pas aimé vivre à cette époque. Enfin bref, tout cela pour dire que je comprends parfaitement cette haine que votre peuple nous porte...Vous allez me dire les humains se sont pas mal vengés aussi de leur côté, les guerres, l'intention de faire un génocide... Haaa je pense qu'il sera difficile d'instaurer vraiment la paix entre les peuples un jour. Ils sont bien en train d'essayer à Aideen mais j'ai comme un doute là dessus.


Je parlais, je parlais, je n'arrivais plus à m'arrêter et j'avais même perdue la conclusion de tout ce blabla un cours instant.

- Et donc n'avez vous pas penser à en devenir un vous même? … Bon après l'administration et les lois là dessus sont assez … excusez mon langage, chiantes. De ce que je sais si un vampire transforme un humain ou autre il devra en assumer les conséquences pendant 10 ans ! Vous vous rendez compte? Bon les vampires qui se colle à cette tâche font souvent ça pour l'argent mais bon...je parle je parle mais c'est vous que j'ai envie d'entendre .


Je regardais l'étang en serrant la main de Devlin, nous étions au calme, tout allé pour le mieux, je me sentais sereine et détendue comme jamais. Frost n'était pas la plus belle des ville mais je pensais qu'il fallait s'y attarder pour en connaître ses charmes.

- Je m'ennuierais beaucoup sans vous aussi mon ami...Notre discussion est un peu bizarre vous ne trouvez pas? J'ai un peu peur de vous avoir mise mal à l'aise vis à vis de ça. Pour certain c'est un sujet tabou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 22:01

Je rigolais et portait sa main à mes lèvres pour l'embrasser. A les grands génocides des temps ancien on encore laissé des séquelles. J'ignore vraiment si c'était plus du côté humain et du côté vampire. Bien que beaucoup d'humains considère que le fait d'avoir été regardé comme du bétail est une raison bien puissante pour haïr. D'un certain côté ça peu se comprendre. D'ailleurs même encore aujourd'hui , être nommé ambassadeur humain en pays vampire c'est une punition. Je repensais à ce qu'elle m'avait demander, si j'avais envisagé un jour d'être vampire.

- être vampire, je n'y ai jamais vraiment penser en fait mais je crois que si j'avais une bonne raison certainement que je me laisserais tenter. Je ne pense pas que ce soit vraiment nier ses origines. On ne renie seulement ses origines que lorsque que l'on renie tout ce que l'on a été avant, même si un jour je devenais vampire, je pense que jamais je n'oublierais qui j'étais avant et qui étais ma famille.
J'eu un petit rire d'ailleurs en pensant à ma famille.


- J'vous raconte pas la dernière fois que je suis retourné les voir, c'était assez folklorique. Ma mère ne s'en remet toujours pas de mes tenues.

Je parti dans une imitation de ma mère.

- Mon fils ! C'est quoi cet accoutrement ?! Tu vas pas t'mettre à égorger les vaches j'espère ?
Je murmurais comme un aveu.


- Ils croient que vous pouvez que vous pouvez vous changer en chauve souris.

Je regardais Lazulis avec une tendresse dans les yeux, il est vrai qu'elle me faisait reconsidérer la question. Pour vivre avec elle, probablement que je deviendrais vampire, avec une grande joie. Je me piquais d'une question.

- Vous croyez que je ferais un bon vampire ?

Moi et ma manière de ne jamais prendre les choses au sérieux. J'adorais ça, je savais que je pouvais être léger comme ceux de la haute et comme certain de la basse classe à toujours vouloir tout prendre de haut. Je me penchais vers elle et lui vola un baiser à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 22:15

J'éclatais de rire avant de répondre à son baiser d'une façon très tendre, afin de profiter de chaque seconde de cette proximité. Devlin n'avait pas tord, on ne perds pas ses origines aussi facilement, le corps corps changeait pendant une transformation mais l'esprit lui restait intacte.

- Votre mère à du faire un arrêt cardiaque ce jour là ! J'espère vraiment qu'elle va bien, enfin ça doit être le cas sinon vous n'en auriez pas rigolé de cette façon. Je comprends parfaitement sa réaction, parfois la famille n'aime pas trop que nous sortions des sentiers battus. Ma mère aurait sans doute voulue que je sois couturière mais ce qu'elle voulait surtout c'est que je fasse ma vie comme je l'entendais et que je sois heureuse. Mon père cependant lui à une dent contre les non vampires, je n'ai jamais compris pourquoi... je ne le serais sans doute jamais d'ailleurs vu son état actuel.


J'embrassais encore mon ami et vin glisser mon visage dans son cou pour mordiller son cou. Ce fut d'abords par taquinerie mais bizarrement mon coeur s'emballa un peu trop rapidement à mon goût. J'eu le même sentiment que la fois où je l'avais mordue. Ce n'était pas bon du tout. Je me reculais d'un coup, j'avais quand même fais saigné Devlin, ce n'était pas grand chose mais j'aurais pu faire pire. Heureusement je n'eu pas le temps de goûter ce précieux liquide... je l'aurais sans doute vidé de celui-ci. J’essayais de me calmer et de reprendre un ton de conversation. Mon souffle était court mais j'arrivais à gérer la situation.

- Je suis sure que vous seriez un parfait vampire Devlin, après tout ne vous appelle t-on pas l'homme vampire ? D'ailleurs, je suis curieuse, vous ne semblait pas renier cette transformation mais... savez vous comment tout cela se passe? Ma question est idiote, bien sûr que oui, mais est-ce que cela ne vous rebute pas en y pensant ? Je veux dire passer tout ce temps à souffrir le martyre ? Moi même je n'en connais pas les détails mais il paraît que beaucoup succombe à cette transformation... C'est assez effrayant quand on y pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 22:41

Je sentais la légère morsure de Lazulis après notre baiser échangé, c'était loin d'être désagréable, je crois que je comprenais de plus en plus en la regardant, pourquoi certain humain étaient carrément drogués de cela. Ils y trouvaient leurs compte d'un certain côté. Mais les humains camé de la morsure rencontrait des vampires drogué du sang humain et chacun prenait leur dose. Mais il est vrai qu'il fallait être prudent. Comme les don de sang pas plus d'une fois par mois. J'avais le sentiment que Lazulis avait peur d'elle même, elle avait ce regard affolé des personnes qui sont passés à deux doigts de perdre le contrôle. C'est vrai que vu mon état ça aurait eut des conséquences dramatiques.

- C'est très effrayant en effet mais je tiendrais le choc. Après tout avec des alcools très fort ça passe tout seul.

Fis-je en rigolant.

- J'ai la vie chevillé au corps, vous n'avez pas idée du nombre de fois où j'aurais pu mourir. Mais j'en avais décidé autrement.

Je décidais de repartir dans une plaisanterie.

- Non ma mère n'a pas risquait la crise cardiaque, par contre elle m'a obligé à porter ses hideuses combinaisons beige pendant tout mon séjour. C'était …. inélégant. Je me demande pour qui ça serait le pire, l'humain qui est transformé ou le vampire qui le fait.ca doit être compliqué pour un vampire de voir souffrir quelqu'un comme ça . Enfin je sais que la plus part le font pour l'argent, même Clive me l'a proposé mais je n'étais pas tenté,surtout qu'il demandait beaucoup ce sagoint.

Oui effectivement Clive ne me tenait pas. Par contre la jeune femme en face de moi, c'était une toute autre histoire.

- Je sais que certain on souvent commis l'erreur de vouloir devenir vampire sans même savoir ce que cela signifiait vraiment. Je pense mais je n'en suis pas certain que le jour ou je déciderais d'en être un, je serais où je met les pieds. Par contre il faudra beaucoup me consoler je suis très douillé.

Fis-je avec une petite moue d'enfant délicat. Par contre c'était un message à demi caché par elle et pour elle je serais capable de devenir un vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miss intrépide

avatar
I am
Âge : 31 ans
Amoureux(se)? : De monsieur McAlistair !
Localisation : Frost
Emploi/loisirs : Libraire
Multicompte ? : Aurel, Ruluru, Madeleine.
Messages : 205
Date d'inscription : 03/05/2017
À vous ! :


Mes liens


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Action & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 23:10

- Vous n'en loupais vraiment pas une quand il s’agit de dire des bêtises ! Mais continuais, je crois que je n'ai jamais autant rigolé de toute ma vie avec quelqu'un. Sauf peut-être la fois où sur Teria j'ai mâché cette plante bizarre... mais ça n'a rien à voir !

Je pris un temps de pause dans mes paroles comme j'avais l'habitude de faire, j'étais tout d'abords surprise que Devlin ne m'en veuille pas le moins du monde pour la morsure que je venais de lui infliger... Il était beaucoup trop gentil avec moi et c'était une des raisons pour laquelle il semblerait que je l'aime.

- Devlin, cessons de tourner autour du pot mais... remettais moi les idées en place si je me trompe mais... serais-ce une proposition... je veux dire par là, … vous voulez que je vous transforme?

Mon visage était plutôt sérieux. J'aimais rigolais mais il faisait tellement allusion à la chose qu'il n'était pas possible qu'il n'essaye pas de me faire passer un message subliminale. Certe il n'était pas psychique pour contrôler l'esprit mais je savais lire entre les lignes.

Je réfléchis un certain temps, silencieuse, serrant sa main et regardant la surface de l'eau calme qui venait de se faire troubler par un poisson qui venait de sauter à la surface pour gober une mouche. Je me demandais si moi je voulais vraiment de ça, si je voulais infliger cette torture à mon ami... Et de ce fait l'emprisonner avec moi pour au moins 10 ans. L'administration ça ne rigole pas !

- J'aimerais vous proposer quelque chose...

je le regardais dans les yeux toujours aussi sérieusement et lui dit enfin.

- Je...

Il semblerait que le sujet de la transformation soit un sujet tabou pour moi aussi.Pas que ça me paraissais bizarre mais c'était un peu comme si nous parlions de sexe.

- J'aimerais, enfin si tout cela n'est pas une blague... vous offrir cette opportunité de devenir vampire, je serais ravie que vous puissiez traverser les années avec moi... Cependant il va y avoir une condition pour cela. Faisons un long voyage ensemble, je ne sais pas où exactement, pendant un certain temps,quelques mois , un an , deux ans... je ne sais pas non plus ! Cela dépendra comment se dérouleront les choses mais ainsi nous verront si nous nous supportons toujours autant, je n'ai pas envie que vous fassiez de bêtises que vous regretteriez en vous engageant sur cette voie avec moi. J'espère que vous me comprenez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2017


MessageSujet: Re: Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]   Mar 18 Juil - 23:29

Je n'avais jamais vu les choses sous cet angle mais il est vrai que la possibilité d'être vampire pourrais être avec Lazulis ne m'avais frappé l'esprit inconsciemment. J'écoutais sa proposition, regardant les poissons lumineux nager dans l'étang avant de porter mon regard à nouveau vers cette jeune femme, me disant que les sentiments que j'avais pour elle était plus que je ne l'aurais imaginer.

- Si ça ce n'est pas du bon sens, je ne sais pas ce que c'est.

Je marqua un léger temps d'arrêt avant de reprendre.

- Je marche, je vais prendre un congé sabbatique à moins qu'ils aient besoin d'une mission itinérante et je vous propose qu'on se fasse un petit tour du monde. Je ne vous cache pas que la première étape, risque d'être chez mes parents histoire que je leur confis mes animaux...Et que je vous présente.

Fais-je en rigolant. Mine de rien, cette proposition était magique à mes oreilles, voyager avec Lazulis quelle fantastique perspective.

- Il y a pleins d'endroit que j'aimerais découvrir et j'adorerais vivre cette aventure avec vous. Et vous qu'est-ce qui vous tenterez?

Je lui pris les mains et embrassais son cou à mon tour.

- Il y a t-il des destinations qui vous tente en particulier?

Le pire c'était que j'étais parfaitement sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une vengeance improbable et une rencontre surprise [pv Devlin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Frost-
Sauter vers: