AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 That's some scary shits [Neph]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mask Boy

avatar
I am
Âge : 17 ans
Amoureux(se)? : Nope
Localisation : Dans les quartiers d'Aideen
Emploi/loisirs : Etudiant/Vend ses masques
Multicompte ? : Ambre cette bg
Messages : 24
Date d'inscription : 19/06/2017
À vous ! : Psychique
Atteint d'une forme de schizophrénie, ce qui peut lui faire dire des choses fausses, et déformer sa réalité.
Frère d'Ambre (elle n'est pas au courant)


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Tout
Info +:

MessageSujet: That's some scary shits [Neph]   Ven 14 Juil - 21:38

"Come to me, children, and follow my way,
into the world of Darkness and Magic.
With all my power, I'll show you the way,
to all of your dreams, hopes, and illusions."


Bonne ou mauvaise idée ? Peu importe, j'y suis, il est trop tard pour reculer, et je ne pourrais pas trouver d'excuses de toute manière aux potes du lycée. Tout ça à cause d'un pari débile, et d'Assy qui était venue me chercher, et qui avait raconter n'importe quoi. Comme quoi, la nuit, dans le parc, un fantôme ou je ne sais quoi traînerait. Je la faisais d'abord taire, sachant qu'elle me foutait légèrement la honte, mais mes potes me tapaient l'épaule, et ils riaient tous en cœur, en m'annonçant ce qui les rendait si joyeux. Ils s'étaient mis d'accord, pendant que je calmais la petite ailée, pour me lancer un défi. Donc, me voici dans le parc, à une ou deux heures du matin, à attendre et à chercher un quelconque fantôme. Ce que je gagnerais ? De l'argent. Sur le moment, l'argent m'importait peu, et je voulais surtout rentrer chez moi. Non pas par peur, mais surtout par ce qu'il faisait froid, et que si quelqu'un me voyait ici, je finirais au poste de police.
J'étais déjà dans l'espace de jeu des enfants, en prenant des vidéos avec mon téléphone. Je me filmais, parlant à la caméra, et à mes amis qui regardaient le live. Je leur disais où j'étais, et leur montrais le lieu du doigt, pour qu'ils aient une preuve de ma présence dans ce lieu dit "hanté". Avant que je ne coupe pour reprendre plus tard,
en ayant trouver une piste, un des spectateurs écrivit quelques mots qui résonnaient encore et encore dans mon esprit. "N'inventes pas des histoires, cette fois." C'était tout ce que je pouvais me répéter, durant mon escapade. La seule chose qui tapait contre mon crâne, et qui me ramena plus d'une fois à la raison.
J'avais encore marcher, pendant cinq longues minutes, en évitant soigneusement un garde, qui pensait trop fort, signalant sa présence. Je m'étais caché derrière un buisson, et alluma de nouveau le live. Je montrais le garde, faisant sa ronde, et chuchota à la vingtaine de personnes qui regardaient que, une fois de plus, j'avais éviter la mort. Apparemment, mes paroles les faisaient rire. Tant mieux, ça me détendait, et me donnait un peu plus d'espoirs. J'espérais qu'une chose, c'est qu'Assyléa dorme, et qu'elle n'est pas à voir mes conneries.
C'est encore une gosse, si elle assiste à ça, elle n'aura pas seulement que la trouille, mais elle voudra aussi faire comme son "grand-frère" d'amour. J'enfilais ma capuche, et un gros masque, recouvrant la partie inférieure de mon visage. Un masque qu'utilise la plupart des personnes pour se protéger des gaz, ou ce genre de choses. Je tournais la caméra vers mon visage, et souffla quelques paroles, en disant aux gens qui me regardaient que j'allais de nouveau me balader, et que si je vois quelque chose, je filmerais.
L'envie de partir d'ici s'était évanouie, et je ne désirais qu'une chose, passer ma soirée dans le parc. Cela commençait à m'amuser, et je marchais, assuré, ne sachant pas où allez. Je suivais les panneaux, et me dirigeais vers les fontaines. Je n'avais pas encore foulé la terre des mes pieds, et cela me semblait être une bonne idée. J'avais tellement soif, et j'avais rien pris avec moi, au cas où. J'haussais les épaules, en repensant à ma propre stupidité, et continuait mon pas lent et discret, tout en observant les alentours. Cet endroit est beau de jour, mais de nuit, le silence et les étoiles rendaient le paysage encore plus agréable à regarder. J'arrivais à la fontaine, tout souriant sous mon masque, quand je me stoppais net, ma peur reprenant petit à petit le dessus.
La panique s'emparait légèrement de moi, et mes yeux étaient grands ouverts. Une silhouette, non, une personne se trouvait là. Elle avait l'air d'être une fille, mais elle ne resta pas longtemps. Je ne savais pas si elle m'avait vue ou non, tout ce que je sais, c'est qu'elle n'était plus dans mon champs de vision. Je pris mon téléphone, ralluma le live, en voyant tout les commentaires impatients des gens. Ils étaient maintenant une trentaine. Sûrement ma classe entière, en train de regarder un gogole avoir peur d'une hallucination. Puis, je me rappelais d'un des commentaires. N'inventes pas des histoires, cette fois... Je prenais une longue inspiration, et relâcha tout, et regarda la caméra, avec une certaine fierté.

-J'ai cru avoir vu quelqu'un, mais pour l'instant, je ne sais pas si c'est un garde, ou réellement un fantôme ! Je m'arrêtais un instant, apercevant le pseudo de quelqu'un qui m'était bien familier. Assy, va dormir, il est tard.

Je coupais le live, avant même de lire les commentaires, ou de vérifier si elle était vraiment partit, car un bruit me stoppa dans ma soif de reportages. Je ne savais pas ce que c'était, mais cela attirait toute mon attention. Encore un fantôme, ou mon imagination qui me joue des tours, hein ?


885 mots
Paroles de Dae en #000000
Paroles d'Assy en #ff99ff




"I know you're somewhere out there
Somewhere far away
I want you back, I want you back
My neighbors think I'm crazy
But they don't understand
You're all I had, you're all I had"

Talking to the Moon - Bruno Mars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Collectionneuse de dents

avatar
I am
Localisation : Atlantide
Messages : 16
Date d'inscription : 17/05/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Tout
Info +:

MessageSujet: Re: That's some scary shits [Neph]   Sam 15 Juil - 12:59

Le parc était généralement silencieux, à l'exception de quelques bruits de pas mêlés aux siens. Nephthys préférait se promener durant la nuit, il faisait frais, le ciel étoilés lui rappelait les petites lumières bioluminescentes de certaines créatures des abysses et le parc semblait être le meilleur endroit pour observer la lune. Le seul hic à ce parfait tableau était les gardiens, obligeant l'animorphe à souvent changer de place, ce qu'elle est d'ailleurs en train de faire en ce moment même... Elle évita de justesse de se faire attraper, ses mains se refermant sur ses antennes, qui étaient non seulement sa seule source de lumière, mais aussi le moyen le plus rapide de se faire repérer.

A l'approche d'un nouveau gardien, elle n'eut d'autre choix que de se planquer derrière un gros chaine puis de passer une petite barrière de buissons touffus, se retrouvant vers une autre partie du parc... Il y avait deux petits bassins remplies de nénuphars et de statues, leur yeux vide fixant les passants, l'un d'eux avait un petit pont de bois donnant sur un petit îlot avec un kiosque en cuivre, tandis que l'autre donnaient sur un parc d'enfants dont le vent faisaient doucement grincer les chaînes des balançoires et pivoter le tourniquet.

Cette partie du parc n'avait rien de rassurant, mais visiblement même les gardes ne semblaient pas vraiment s'en approcher, bien que légèrement inquiète, la sirène s'approcha du petit parc pour se poser un moment sur une des balançoires, regrettant soudainement de ne pas avoir pris Sanaa avec elle, bien que sa partenaire soit tout aussi peureuse qu'elle... L'animorphe abandonna bien vite les lieux, le grincement incessant de la balançoire voisine l'agaçant rapidement (lol, elle se chie dessus en fait, mais elle ne veut pas l'avouer) et continua de déambuler dans le parc en silence, ses longs cheveux s'élevant sous la légère brise tandis que ses deux antennes illuminaient légèrement son visage, lui donnant un air inquiétant, voire menaçant si elle osait montrer ses crocs.

Tout à coup, la sirène s'arrêta, ses trois coeurs battant à l'unisson au point de couvrir sa respiration devenue haletante, elle fut parcouru d'un frisson avant de se retourner puis de voir une petite lumière s'approcher lentement d'elle... Nope, elle ne risqua rien puis alla rapidement se cacher ailleurs, s'installant un moment par terre pour pouvoir reprendre son souffle. Ridicule, c'était ridicule, comment pouvait-elle avoir peur ? Ce n'était peut-être qu'un gardien ? Nephthys grommela puis se redressa, s'encourageant puis sortant de sa cachette pour faire face à la lumière, maintenant disparu.

- Merde...

La voilà de nouveau en train de marcher à pas feutrés dans le parc, cherchant la source de cette lumière. Si elle n'avait pas été dans ce parc aussi creepy que calme, elle n'aurait jamais commencer à avoir de penser irrationnelles... La jeune fille se retourna à plusieurs reprise, le bruit du vent soufflant dans les feuilles la surprenant plus d'une fois avant de se heurté à quelqu'un... Ou quelque chose ? Elle ne sait pas trop, mais elle se retint d'hurler, tombant lourdement sur le sol avant de rapidement se reculer pour se blottit contre le tronc d'un arbre, ses sept yeux cherchant ce qui venait de la toucher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mask Boy

avatar
I am
Âge : 17 ans
Amoureux(se)? : Nope
Localisation : Dans les quartiers d'Aideen
Emploi/loisirs : Etudiant/Vend ses masques
Multicompte ? : Ambre cette bg
Messages : 24
Date d'inscription : 19/06/2017
À vous ! : Psychique
Atteint d'une forme de schizophrénie, ce qui peut lui faire dire des choses fausses, et déformer sa réalité.
Frère d'Ambre (elle n'est pas au courant)


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Tout
Info +:

MessageSujet: Re: That's some scary shits [Neph]   Lun 24 Juil - 21:38

"This nightmare ain't over
I watch my window for the morning sun
I know when it's over
I'll just be Hungry for Another One"


C'est avec une marche rapide cette fois que je parcourais les sentiers de ce parc "hanté". Je sais, je sais. On ne dit rien, tant qu'on a pas prouver que c'était vrai ou faux. PLus d'une fois Assy m'a fait la morale par rapport à ça. Car souvent, je parlais trop vite,
ce qui me faisait passer pour un connard, en général. Et ça, c'est mauvais, dans l'esprit des gens. Une langue de pu.. Disent-ils. Peu importe, je m'égare, et c'est à cause de ça que je me retrouvais les pieds dans la boue. Faut vraiment que j'apprenne à me concentrer.
C'est un peu après avoir couper le live et après avoir entendu des bruits suspect que je m'étais approchée de la présence. Bien évidemment, le seul truc que j'avais trouvé était le vide. Si quelqu'un ou quelque chose était là, il a dû s'enfuir, car j'étais sûr d'avoir aperçu quelque chose. A moins que, "j'invente des histoires".

~~

-... Alors ouai, on peut dire que j'en fais un peu partit. Hm.. Ah, un commentaire intéressant. Non, je ne suis pas en couple, mais t'es plutôt mignon, alors hésites pas à me contacter.

Cela faisait maintenant de longues minutes que je parlais à la caméra de mon téléphone, en avançant prudemment. Parfois, je rentrais dans des arbres, ou des buissons, bien trop occupé à lire les messages qu'on me laissait. C'est d'ailleurs en me concentrant sur un commentaire drôle d'une de mes amies que j'heurtais encore quelque chose, mais un sentiment étrange m'envahit. Ce n'était pas un arbre ou autre. Mes yeux se baissèrent, et mon cœur s'accéléra.
Quelqu'un, ou plutôt quelque chose, était là, au sol, en reculant, se rassurant auprès de l'écorce d'un des arbres de tantôt. Je la regardais, éberluer, et je lui tendais la main. J'avais toujours un visage sous le choc, puis repris un sourire gêné. Le live continuait toujours, ayant le téléphone dans l'autre main. On entendait les sons de notifications des commentaires, qui s'affolaient, se demandant sûrement ce qu'il s'était passer. Je m'accroupissais, toujours le bras tendu vers elle, et murmura quelques paroles.

-Tu es réelle ?

La seule question qui me venait à l'esprit. Je n'avais jamais vu quelqu'un avec sept yeux qui me contemplaient comme ça, et j'avais peur d'halluciner. J'haussais les épaules et repris, légèrement, par peur d'alerter quelqu'un.

-Hm, peu importe, il faut qu'on s'en aille. Un gardien pourrait nous trouver.. Si tu existes vraiment.


451 mots
Paroles de Dae en #000000
Paroles d'Assy en #ff99ff




"I know you're somewhere out there
Somewhere far away
I want you back, I want you back
My neighbors think I'm crazy
But they don't understand
You're all I had, you're all I had"

Talking to the Moon - Bruno Mars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
That's some scary shits [Neph]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PPPP: pitit pitit prezidan Pétion. Scary!
» La seule chose que j'aime chez toi, c'est la haine que tu me portes Ҩ Sarily
» D.E ne mourra pas !
» Colette M. Fresneau ~ I'm a scary gargoyle on a Tower ¤.o
» Maëlys, Michael ∳ It's scary inside my head.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: La ville d'Aideen :: Le parc-
Sauter vers: