AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 2 Mai - 10:53

Désormais, Alicia avait un nouveau planning. Avant de passer à l’hôpital, elle faisait régulièrement un tour chez un « client » si on pouvait dire ça comme ça pour une petite piqûre quotidienne. Elle n’allait pas forcément se plaindre si ce petit boulot pouvait aider à arrondir ses fins de mois.

Comment avait-elle pu en arriver là ? C’était en rencontrant une jeune femme à l’hôpital : Alexia Reaping. Celle-ci était une star reconnue, une star de métal dont Alicia ne connaissait que de nom sans pour autant connaître ce qu’elle pouvait chanter... Malgré sa renommée, Alicia ne put s’empêcher de s’attarder sur elle. Pourquoi ? Elle était une psychique qui avait du mal à contrôler son pouvoir... Elle lui rappelait son défunt mari et sa défunte fille. Ceux-ci avaient été des psychiques avant qu’un vampire ne vienne prendre leur vie... alors instinctivement, Alicia la prit sous son aile. En faisant connaissance avec la chanteuse, celle-ci était très attachée à un homme qu’elle considérait comme un membre de sa famille...

De ces faits, Alicia se retrouvait là à venir régulièrement chez ce très cher Aurel Figuy pour sa petite dose quotidienne. En cette matinée, l’infirmière s’était habillée d’une chemisette blanche, d’un jean et des talons hauts noirs. Ce n’était jamais sans ses talons qui reflétaient sa féminité... sans parler de ses cheveux également qu’elle laissait rebondir sur ses épaules.

Arrivant à l’appartement de cher Figuy, elle frappa à la porte mais personne ne répondit. En touchant la poignée, l’infirmière se rendit compte que la porte était déjà ouverte. Elle passa sa tête dans l’entrebâillement de la porte.

- Monsieur Figuy ? appela-t-elle.

Etait-il vraiment là ? Dans ce cas, il ne laisserait pas son appartement ouvert comme ça.

- Monsieur Figuy ? C'est Alicia, se présenta-t-elle au cas où, s'il pouvait l'entendre. Vous êtes là ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 2 Mai - 19:50

Figuy n'avait pas vraiment été prévenue de sa nouvelle visite, Aujourd'hui son jour de congé, il avait décidé de se détendre un maximum. Après sa cuite de la dernière fois, il avait du mal à récupérer. Être diabétique n'était pas aussi banal qu'il le pensait.

Comme il s'était posé dans son bureau avec un fond de musique, il n'avait pas entendue quelqu'un pénétré dans son appartement.

En fait, sa journée de congé n'était pas plus reposante que ses journées de boulot. Il venait de finir quelques courriers pour sa famille qui était assez nombreuse à Gaia, il avait dû écrire pendant une heure. Et Maintenant qu'il avait fini, il devait s'occuper de la paperasse qu'il avait accumulée a son bureau... Il déprimait d'avance en voyant la pile de papier.... Il but un coup dans sa tasse de café froid quand il entendit enfin la voix de quelqu'un. Il sursauta et renversa un peu son café sur le bureau.

Figuy avait les cheveux un peu en pétard et il portait un jogging avec par-dessus un peignoir brodé par les soins des lycan. Un peignoir qui avait dû en voir l'usure du textile à certains endroits. Il Attacha sa ceinture autour de sa taille pour fermer son peignoir et sortit pour voir qui était rentré chez lui. Il fut surpris en voyant... non pas elle, il allait avoir le droit à une nouvelle leçon de morale. Il eut d'ailleurs un réflexe de recul, mais se repris.

- Euh bonjour ?


Il regarda autour de lui, un de ses vieux réflexes pour vérifier que tout allait bien et s'approcha un peu plus prêt d' l'infirmière.

- Est-ce que je peux… Vous aidez ?

Il n'avait vraiment pas été préparé par une visite, du coup, c'était un peu le bordel chez lui. Il y avait des choses qui traînés sur le sol et une couche de poussière sur les meubles. .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 2 Mai - 21:39

Alicia pénétra alors à l’intérieur de l’appartement, fermant la porte derrière elle, mais ce n’était pas pour autant qu’elle s’engouffrait plus loin comme si elle était chez elle. Non, elle resta dans le hall d’entrée en priant que son patient fasse son apparition. Il ne manquerait plus qu’en réalité, qu’elle le retrouve quelque part là, allongé par terre, inconscient, après une crise, ou que savait-elle d’autre. Il n’y avait seulement de la musique en arrière-fond, elle n’entendait rien d’autres, alors ça pouvait être très inquiétant ou pire, angoissant. Alicia ne se faisait pas de mauvais film, non. Elle n’avait pas de raisons de psychoter... mais elle fut rassurée lorsqu’elle vit Monsieur Fuguy arriver. Pour sûr, elle en était soulagée, même. S’il savait qu’il venait de lui faire peur...

- Bonjour Monsieur Fuguy ! salua-t-elle avec un sourire.

Ah ce bon Monsieur Fuguy ! Avait-il déjà oublié qu’elle passait ? Il fallait croire. Celui-ci avait les cheveux tout dépeignés. Qui savait s’il sortait du lit ou non ! Peut-être qu’il avait décidé de se prélasser pour cette nouvelle journée.

- Avez-vous déjà oublié que je passais aujourd’hui ?

Ou bien avait-il la mémoire courte ! Ou bien, le connaissant, il le faisait exprès pour ne pas avoir sa petite piqûre de rappel... Heureusement, Alicia était assez tenace pour ne pas se faire avoir.

- Je suis là pour notre petite dose d’insuline ! lui fit-elle. Comme d’habitude !

Non, la petite infirmière n'avait pas du tout d'humour. Elle passait également pour voir si tout se passait bien...

- Tout va bien, Monsieur Fuguy !? lui demanda-t-elle, s'intéressant à lui.

Elle était déjà prête à poser son sac sur une chaise, histoire d'être un peu plus à l'aise... et puis ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude de venir chez lui pour ses doses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 2 Mai - 23:50

Oui, elle avait déjà dû venir en urgence chez lui. Et pourtant, il n'avait jamais pris une infirmière pour l'aider de temps en temps. La fierté ? Non, la négligence plus qu'autre chose. Il ne pensait pas beaucoup à lui le Figuy, mais il ne se rendait pas compte qu'en ne s'occupant pas de lui de cette façon, il ne pourrait plus se soucier du bonheur d'autrui. Aussi, cette négligence devant caché d'autres choses beaucoup plus profondes.

Figuy avait vraiment, mais vraiment du mal de se remettre ce son excès il y a peu. Les cernes marquaient bien son visage, son teint était pâle et les coupures et pansements qu'il avait sur le visage n'arrangeaient pas les choses.
Sans connaître le directeur, il ferait vraiment flipper, n'importe qui pourrait le prendre pour un camé comme ça.

- Ma dose d'insuline ?... Attendez, j'ai dû louper un épisode où ? Bon, ne restez pas dans le couloir.

Vraiment, il devait se reposer d'une façon ou d'une autre, parce que là, il allait pour se diriger vers une autre pièce que le salon. Il fit demi-tour et pointa le salon du doigt.

- Par là... Désolé, c'est un peu le bordel, mais installez-vous..

Cette femme lui faisait un peu peur, pourquoi ? Parce qu'elle pouvait avoir une certaine autorité vis-à-vis de lui à cause de sa santé. Mais c'était assez frustrant, il se disait que pendant qu'elle était là, d'autre personne aurait eut sans doute besoin d'elle. Il accaparé l'attention d'une personne importante et ça ne lui plaisait pas. Mais un truc clochait, il n'avait jamais demandé une infirmière !!!

- En fait... Je n'étais pas du tout au courant de votre venue aujourd'hui en fait... j'ai fait quelques choses ses derniers jours pour demander votre aide ? Parce que je n'en ai pas du tout le souvenir en fait.

Il était assez gêné alors il se frottait l'arrière de la tête.

- Je vous offre un café ?

Elle ne devait pas vraiment être là pour ça en même temps. Mais là, il était complètement paumé. D'où elle venait ici ? Ça devait venir de quelqu'un et pas de lui ! Il essaya d'y penser, mais rien ne lui vint à l'esprit. Il avait oublié, non, il n'avait pas entendu qu'Alexia lui avait dit qu'elle avait embauché une infirmière pour lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Ven 5 Mai - 19:49

Alexia ne lui avait pas dit qu'il était du genre Azheimer... Elle lui avait bien dit qu'elle avait prévenu de son arrivée, non ? Si elle venait ici, ce n'était pas pour faire du bénévolat, non plus, hein! L'infirmière ne faisait pas ça gratuitement. Non seulement elle avait besoin d'une paie, ce n'était pas elle qui allait payer les médicaments.

De plus, s'il ignorait qui elle était, il n'était pas du genre à avoir peur de quoique ce soit. Déjà que la porte n'avait pas été fermée à clés, cela ne l'inquiétait pas plus que ça. Si ça se trouvait, un cambrioleur aurait pu passer et personne n'aurait rien vu... Bon, au moins, ses inquiétudes à elle étaient passées : elle n'avait pas trouvé un cadavre en rentrant.

Son "patient" l'invita à rentrer à l'intérieur. Il s'excusait même du bordel mais ça, Alicia s'en fichait pas mal. Elle était surtout là pour veiller sur sa santé, pas pour faire le ménage. En tout cas, il semblait bien être surpris de sa venue.

- Je suis une amie d'Alexia, Alicia Burns, s'annonça-t-elle. Elle m'a téléphoné pour que je vienne vous aider. Elle s'inquiète beaucoup pour vous, vous savez ? Elle ne vous a pas prévenu ? questionna-t-elle.

Quelque part, elle s'attendait déjà à une quelconque réponse. Elle avait l'habitude après tout. A l'hôpital, elle en croisait des gens un peu mal lunés, étant sur une autre planète, ou bien ceux-ci cherchaient à lui faire croire qu'ils allaient bien et qu'ils n'avaient pas besoin d'être surveillé.

- Si vous voulez ! accepta-t-elle aimablement.

Elle n'était pas contre un café, après tout. Non, elle n'était pas une profiteuse, mais si ça pouvait le faire poser par la suite et qu'elle puisse regarder l'état de son diabète.

- Vous savez que votre porte est ouverte ? prévint-elle en pointant l'entrée derrière elle.

Au cas où si ça ne l'inquiéterait pas que tout le monde puisse rentrer comme un moulin chez lui...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Ven 5 Mai - 23:02

- Une amie... ha oui Alexia, c'est vrai, je devais sans doute être ailleurs quand elle m'a annoncé la chose.... je n'aime pas trop qu'on s'occupe de moi et il faut dire qu'elle ne m'a pas vraiment laissé le choix, d'ailleurs s'il le faut … Non-mauvaise idée.

Oui des fois ça lui arrivait de penser à voix haute ! Du coup, son discours était peut-être incompréhensible pour la blonde.

- En fait, je comptais vous renvoyer chez vous, en vous payant vos heures perdues bien sûr, mais... Si je fais ça, je crois que je vais perdre des amis et surtout la face.


Il rigola un peu et apporta une tasse de café bien chaude à la blonde. Il lui tendit la tasse et se posa à côté d'elle. Il regarda la porte qu'elle était en train de pointer et bailla un peu.

- Je ferme parfois la porte, mais si ce n'est pas le cas ce n'est pas important, je ne pense pas que l'un de mes voisins rentrerait par effraction, c'est déjà arrivé et je crois qu'il ne remettra pas les pieds ici.

Pas plus de détails, il en avait dit suffisamment pour rassurer l'infirmière qui avait l'air de s'inquiéter par rapport à sa sécurité. Le Figuy savait se défendre tout seul même si ça ne se voyait pas. Peu de personnes connaissaient son potentiel au combat. Pour le reste du monde Figuy était juste le directeur naïf et vieux.

- Du coup expliquez moi ? J'imagine qu'Alexia vous a parlé de mon diabète et de ma négligence par rapport à mes piqûres, j'imagine ? … haa... Je déteste ça en fait, c'est bête, ça ne me fait pas mal, mais je n'aime pas ça. J'ai d'autres choses beaucoup plus importantes à penser après tout ! … Mais bon du coup, j'imagine que vous allez venir pour le faire à ma place ou m'apprendre des trucs ?


Pour le coup, il ne voyait pas trop comment une infirmière pourrait l'aider. Sans doute en le surveillant pendant la semaine. Du coup, il allait devoir filer droit, il le ferait, il n'aimait pas attirer des ennuis aux autres.

- Mademoiselle Burns c'est ça ? , je compte sur vous du coup, et je m'excuse des difficultés que je vais vous poser à partir de maintenant. On ne peut pas dire que je suis quelqu'un de très.... Assidu en fait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 9 Mai - 14:05

L’infirmière se trouvait face à un personnage assez atypique. Elle comprenait un peu mieux l’attachement et l’inquiétude qu’Alexia pouvait lui porter à son égard. Ce très cher Monsieur Fuguy était littéralement dans son petit monde... ou bien qui savait, il s’amusait à jouer un personnage à ses yeux. Il était dans sa petite bulle et estimait qu’il n’avait pas besoin d’elle. Il était prêt à la renvoyer chez elle. Non, mon petit coco ! Ca ne marche pas comme ça !

- La santé n’est pas un jeu ! Dans un état plus grave, je ne pense pas que de perdre des amis vous soit une priorité, lui fit-elle franchement.

L’infirmière ne se gêna pas de dire que la porte était restée ouverte. Ca ne le dérangeait pas que certaines personnes pouvaient rentrer comme dans un moulin. Quoique... c’était déjà arrivé ? Elle resta là perplexe. Oui, Monsieur Fuguy était un sacré personnage à lui tout seul.

- En effet, elle m’a expliqué pour votre diabète et que vous n’êtes pas du genre à trop vous en préoccuper.

Elle pouvait comprendre que cette petite surveillance quotidienne était pesante. Qui pouvait apprécier ça ? Mais c’était un mal pour un bien.

- On va rectifier le tir, Monsieur Fuguy. Je ne pourrais pas toujours passer ici trois fois par jours mais je laisserai un cahier pour noter les injections quotidiennes. Attention, je vous préviens que j’y veillerai au grain !

Oh, Alicia ne s’empêcherait pas de le sermonner. Et il comptait sûrement sur elle pour ça pour qu’il puisse accepter sa venue. Après tout, il reconnaissait ses manières et sa façon d’être. Il n’était pas assidu à tout ça. Alicia allait y remédier pour s’assurer qu’il prenne soin de lui.

- Alors, on fait comme ça ? Je passerai régulièrement pour voir si tout a été fait correctement, genre tous les soirs ? Je vous préviendrai quand je ne pourrais pas à cause de mes services du soir, ça vous va ? Vous vous tenez à bien faire vos piqûres quotidiennes quand je ne serais pas là ? Si je vois que vous vous jouez de moi, croyez-moi, je ne suis pas du genre à lâcher l’affaire ! prévint-elle.

Alicia pouvait être cool mais elle était coriace. Elle pouvait être têtue et déterminée.

- Et on va commencer aujourd'hui si vous me permettez de jeter un oeil ... commença-t-elle.

Il fallait bien commencer par quelque part si elle était là pour surveiller et veiller sur lui...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 9 Mai - 23:21

- Oui, on fait comme ça, je n'ai pas vraiment le choix de toute façon.. Et puis je ne vais pas nier que cela va m'aider un peu, alors je vous laisse faire votre travail, j'essayerais de ne pas vous poser trop de résistances.

Pour confirmer les paroles d'Alicia, Aurel se leva et prit sa trousse de soin pour la posait sur le fauteuil à côté d'eux. Dedans, il y avait des aiguilles, des doses d'insuline, le stylo pour mettre le tout, son carnet de surveillance qui était… Plus ou moins vide, des compresses et aussi l'appareil pour surveiller le taux de sucre. C'est ce qu'il sortit en premier, plus le petit truc qui servait à piqué le bout du doigt pour prendre le sang et le mettre dans l'appareil.

Il tendit l'appareil à piquer le doigt à la dame et tendit son doigt. Il avait un sourire aux lèvres. Encore une situation assez marrante, à son âge devoir, se faire, assister de cette façon... Ouai ce n'était peut-être pas pour rien qu'on l'appelait papy après tout.

En attendant qu'elle prépare le tout, il détailla la blonde du regard, quelque chose de très fort ressortait de cette femme, il ne serait dire ce que c'était sans la connaître, mais peut être qu'avec le temps, il serait de quoi il s'agit. Après ce n'était qu'une intuition à la con qu'il avait et ce n'était pas une certitude.

Une fois le prélèvement de sang fait et le calcule du taux de sucre qui était normal, Aurel prit la peine d'ouvrir le carnet et de noter le résultat à la bonne date. Tout était normal. Ils pourraient passer a la suite maintenant. La piqûre dans le ventre.

Du coup, il retira son peignoir qu'il posa à côté. Figuy n'était pas quelqu'un d'obèse, il avait un petit ventre bien sûr, mais on voyait bien qu'il était musclé à certains endroits. Aurel avait aussi quelques cicatrices sur le corps venant de ses voyages autour du monde.

- Allez au boulot ma grande.

Il lui fit un clin d'œil en rigolant et se mit assit en mode étoile dans le canapé. Plus vite ça serait fait plus vite se serait terminé.

-----------
( nécessaire du diabétique )
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 16 Mai - 18:37

Si Monsieur Figuy lui avait paru complètement perché et perdu aux premiers abords, peut-être qu’elle devrait changer de jugement à son égard car à écouter ses paroles, il lui paraissait très lucide. En fait, il savait comment il marchait, il se connaissait et se savait négligeant sur sa santé. Pour autant, non, il n’avait pas le choix. La maladie ne laissait pas de répit. Quant à l’infirmière, celle-ci était coriace et ne se laissait pas influencer facilement.

- C’est une sage décision !

Enfin qui savait s’il n’était pas un brin manipulateur. Il disait ça pour lui faire plaisir et... Ou peut-être pas. Peut-être était-il sincère dans ses propos... Et Alexia n’aurait peut-être pas insisté à ce qu’elle passe si Monsieur Fuguy n’était pas quelqu’un de bien, n’est-ce pas ? Alicia ne pouvait s’empêcher d’être légèrement méfiante aux premiers abords. Elle était la première à savoir qu’il ne fallait pas toujours se fier aux apparences.

Ne lui résistant pas, la jeune femme put commencer son « travail » à veiller sur lui. D’abord, elle fit son prélèvement de sang et calcula son taux de sucre. Puis, passant à la suite, Monsieur Figuy fut très coopératif en enlevant son peignoir et s’allongeant sur le canapé. Heureusement, Alicia prenait ses propos de manière... inoffensive. Encore un peu, il la prenait pour sa fille. Hey, il parlait à une femme... Mais tous deux n’étaient pas là pour un cours de drague. Chacun savait où était sa petite place. Cela dit, le « ma grande » l’amusait et ça se voyait dans son petit sourire.

- Ca ne sera pas long ! Vous êtes bien brave aujourd’hui ! lui fit-elle avec un petit sourire.

Au moins, ça avait détendu l’atmosphère.

- Voilà, c’est terminé !

En tant qu’infirmière, Alicia en avait vu des patients... Mais elle avait remarqué les cicatrices sur le corps de son nouveau patient. C’était à se demander le vécu qu’il avait pu avoir... Enfin, elle n’avait pas à poser de questions puisque cela ne la regardait pas. Ca serait déplacé de lui demander ce qu’il avait fait dans la vie pour avoir ces... cicatrices ?

- Je repasserai demain soir, donc ! annonça-t-elle.

Elle pouvait paraître sérieuse mais elle tenait à son job. Etre infirmière était toute sa vie, du moins ce qui lui restait.

- Il y a peut-être autre chose qu'il serait utile que je sache ?

Peut-être, il y avait des questions à poser ou des informations à dire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 16 Mai - 19:30

Qu'elle jolie blonde adorable. Elle aurait pu lui coller un pain dans la figure, en entendant ses propos un peu déplacé. Mais non, elle n'en fit rien, au contraire, elle lui avait lancé un sourire. C'était vraiment agréable de voir quelqu'un de pondérer.

Figuy lui fit un clin d'œil et la laissa lui planter la seringue dans le ventre. Aurel fit mine de mourir de douleur, avec des gestes de bras et des cris très exagérés puis éclata de rire. Bien sûr, c'était de la pure comédie, il aimait bien jouer le mauvais acteur.

S'il pouvait encore arracher un sourire à l'infirmière , il n'aurait pas perdu sa journée.
Une fois redressé, il replaça son peignoir comme il faut et s'étira .

Tiens : "Il s'en grillerait bien une là" . Il chercha sa blague à tabac dans la pièce du regard, il la trouva , la prit , se remit dans le fauteuil auprès de la blonde et commença à se rouler une cigarette tout en écoutant sa soigneuse.

- Merci pour le travail Miss Infirmière... J'aurais peut-être une question ou deux. En fait, je dois accueillir un gamin bientôt, il doit avoir quelques mois seulement, c'est ma nièce en fait. Ma petite soeur à besoin de beaucoup de repos et elle aimerait que je m'occupe du nourrisson un moment... Le fait est… Que j'adore les gamins oui, je m'en suis déjà occupé, mais seulement à l'occasion, du coup, j'aurais aimé avoir des conseils.. Voir de l'aide.

Voir de l'aide. Il se grattouilla la joue en regardant ailleurs. C'était un gros tendre le Figuy , oh oui.


- C'est surtout pour l'alimentation en fait.... Et les bains aussi... Les petits sont si fragiles ... Je n'aimerais pas m'y prendre mal, surtout avec mes grosses paluches ! Enfin après vous n'avez peut-être pas le temps, surtout que ça n'a rien à voir avec le diabète.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 16 Mai - 20:49

En réalité, Alicia faisait face à un grand bébé. C’était qu’il avait de l’humour ! Il faisait son petit cinéma pour amuser la galerie. L’infirmière ne riait pas aux éclats mais en fait, elle ne cherchait pas plus loin que ça. Elle le laissait dans son petit délire sans pour autant le casser, non plus.

Après la piqûre, la blonde en avait fini avec lui donc elle pouvait s’en aller mais elle s’attarda tout de même pour ne pas partir comme une voleuse. Monsieur en profita pour se griller une cigarette. Arh, elle avait un peu de mal avec ces choses-là. Ce n’était pas son truc mais ne dit rien. Cela dit, elle fut attentive à sa requête : un gamin ? Sa sœur venait d’accoucher et demandait à lui pour s’en occuper ? Elle avait confiance en lui pour qu’elle s’en occupe. Déjà que cet homme peinait à s’occuper de lui alors d’un gamin ? En fait, il ne s’agissait pas d’un gamin mais d’une gamine précisément. Il souhaitait donc des conseils. Pas de problème.... mais de l’aide ? Elle bugua quelques secondes avant de se ressaisir.

- Félicitations au Tonton ! félicita-t-elle en premier lieu, souriante. Je peux vous faire une liste de ce que vous aurez besoin ! lui fit-elle conciliante.

C’était chou de voir s’inquiéter... mais en fait, cela signifiait qu’il n’avait jamais eu d’enfants ou bien ? Enfin ça ne voulait rien dire. Certains vivaient très bien sans enfants. Ce n’était pas une obligation d’en faire, n’est-ce pas ?

- Je suppose que votre sœur a déjà préparé le matériel qui pourrait vous être utile pour ça, notamment niveau biberon ou le baignoire pour bébé.

Elle récupéra une feuille qui trainait sur la table et commença à faire une petite liste de ce qui lui venait en mémoire pour l’alimentation d’un nourrisson.

- Pour l’alimentation, vous trouverez du lait infantile premier âge dans le commerce ou en pharmacie. Il peut être vendu en poudre ou en liquide, comme vous voulez, continua-t-elle dans ses explications en même temps qu’elle établissait la liste. Ne vous inquiétez pas, si vous suivez les petits conseils de la liste, ça devrait aller, et vous avez mon numéro en cas de besoin.

En tout cas, ça serait difficile pour Alicia de venir et jouer les nourrices... Ca lui rappellerait beaucoup... Mélissa. Mais elle ne laissa rien paraître. Evidement, si elle savait tout ça, c'était parce qu'elle avait été évidement Maman.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 16 Mai - 21:12

- Ce n'est pas la première fois que je suis tonton, j'ai déjà plusieurs nièces et neveux, je suis même parrains ....

À cette phrase, il fit mine de compter sur ses doigts.

- 4 fois. Mais ma famille vit à Gaia, du coup, je n'ai pas l'occasion de les voir beaucoup.

Figuy s'approcha d'elle et la regarda attentivement écrire sur la liste. La clope, il ne l'imposait pas aux autres, avant de l'allumer, il avait fait en sorte d'ouvrir la fenêtre et d'y en voyer la fumer dans cette direction. C'est pourquoi quand il s'approcha d'Alicia, il avait déposé sa cigarette dans le cendrier prêt de la fenêtre. Il ne voulait pas la déranger plus que ça.Ce qui était bien avec les roulés, c'est qu'elles ne se consumaient pas toutes seul et donc, n'enfumait pas la pièce pour rien.

- Oui, je vois, je crois que j'en est déjà vu.. ouai … Le rayon est juste horrible, il y a 36 millions de sortes de lait, je crois que c'est à en devenir fou... Je vais paraître complètement égoïste en vous demandant ça.. D'ailleurs, je vous dédommagerais si nécessaire, mais... J'aimerais que vous m'aidiez pour les courses... Connaissant ma sœur, elle va venir en vitesse avec une liste de course sans rien m'expliquer. Je crois qu'elle pense que j'ai la science infuse... Ce qui n'est pas le cas .. Et entre nous, je suis vraiment mal à l'aise, je n'ai pas envie de me tromper. Bref, je voulais vous demander, pas de m'épouser, je vous rassure, nous venons juste de nous rencontrer après tout ! Mais de bien vouloir m'aider à faire les courses nécessaires pour la petite ! Ça me sauverait complètement la vie-là !

Aurel joignit ses mains tel un homme qui priait et baissa la tête. Il la suppliait de bien vouloir l'aider. Il avait hâte de voir sa petite-nièce, mais en fait, il avait vraiment les boules et comme il n'était proche de personne, il préférait s'adresser à quelqu'un de compétente.

- Ma petite Iris arrive demain et … et en fait, j'aurais besoin de vous dans l'urgence, s'il vous plaîitt??


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 16 Mai - 22:47

Ah. Ce n’était pas la première fois qu’il devenait oncle ? Il était même parrain ? Mais alors, s’il les voyait peu souvent, où était le reste de sa famille pour s’occuper de ce nouveau petit bout de chou ? Bon, en fait, sa famille vivait à Gaïa donc elle comprenait désormais que c’était un peu compliqué de les voir, et tout ça. Elle-même venait de Gaïa. Ce n’était pas la porte à côté. Si Aurel ne voyait pas beaucoup sa famille de là-bas, Alicia, quant à elle, ne les voyait plus.

Pendant qu’elle écrivait la liste, il s’était approché d’elle, attentif à ce qu’elle pouvait lui dire et expliquer. Cela dit, Monsieur Fuguy semblait complétement paumé. Les enfants, ce n’était vraiment pas son univers... et même si au départ, il ne lui avait clairement pas demandé son aide pour son diabète, là, ça montait d’un cran : c’était limite si elle ne devenait pas assistante sociale ou auxiliaire de vie. Il était limite en train de la supplier de l’aider là... Encore heureux qu’il ne lui demandait pas de l’épouser là, il ne manquerait plus que ça... Que lui passait-il à l’esprit ? Pas besoin de l’épouser pour l’aider dans ces tâches, si ?

- Alexia ne vous aide pas des fois, dans ces tâches ? Enfin je veux dire pour vous aider dans vos courses ?

Non, elle ne cherchait pas du tout à s’exclure dans tout ça. En fait, depuis la mort de sa fille, elle ne se préoccupait pas spécialement des enfants. Dans son milieu, elle n’en côtoyait pas forcément. Elle se préoccupait des adultes. Et de se confronter à un bébé et de s’en occuper comme ça, c’était tout autre chose. C’était différent. Ce n’était pas son boulot de base... De plus, elle était une inconnue et il osait lui demander ça ? Elle aurait pu être une étrangère, le tabasser et lui piquer sa carte bancaire avec son code ! Bon, Alicia n’était pas comme ça.

- Vous êtes vraiment sûr ? lui demanda-t-elle, hésitante. Pourquoi n’insisteriez-vous pas auprès de votre sœur pour qu’elle vous expliquer ? Elle vous confie son bébé quand même.

Même si sa sœur pensait qu’il avait la science infuse, Aurel pourrait clairement lui dire qu’il n’avait pas compris sur un truc, non ? Quant à Alicia, elle pourrait lui dire non et lui dire clairement de s’en occuper. Il pouvait aller sur Internet, clairement... mais il n’était peut-être pas un pro de l’internet, ce gars-là.

- Bon, je pourrais ramener des choses après mon service à l’hôpital demain soir mais ça sera seulement pour demain, d’accord ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mar 16 Mai - 23:24

- Alexia … ha euh, elle est repartie ! Mais n'allez pas penser que je ne peux pas me débrouiller seul, j'ai l'impression que vous me prenez pour un vieux papy sénile, je me trompe ? Je vous rassure, ce n'est pas du tout le cas, juste… Juste qu'il ne faut pas chercher plus loin avec moi.

Aurel n'en dit pas plus sur sa sœur, elle voulait lui confier son gamin, mais ça cachait quelque chose de plus compliquer et il ne voulait pas étaler sa vie. Surtout pour ça

- Et bien demain se sera parfait ! C'est super, mais ne vous inquiétez pas, si vous n'avez vraiment pas le temps, que vous êtes fatigués, que vous ne pouvez vraiment pas ou que vous n'avez pas du tout envie, je comprendrais ! Après tout, on ne se connaît pas et vous êtes sensé venir ici m'aider pour l'insuline pas pour .. hum .. Autre chose ? ..

En générale, ce n'était pas trop son truc de demander de l'aide au gens. Quand il le faisait, c'était surtout pour amuser ou pour faire sourire les gens, mais là, il se demandait s'il n'avait pas envie de connaître quelqu'un, un peu plus.

- Enfin voilà, je vous libère, pour ce qui est de mes horaires, je ne suis pas ici de 8h a 15h en générale . Ce mois-ci sera un peu particulier, j'ai pris mes congés pour la petite, du coup, et bien, je serais sans doute à la maison, n'hésitez pas à passer du coup !


Aurel raccompagna la demoiselle à la porte et la remercia. Quand elle fut partie Aurel respira un grand coup et se laissa tomber dans le canapé. Il se demandait s'il était vraiment lui-même en se comportant comme ça. Il se posait la question de plus en plus : qui était-il vraiment ? C'était peut-être pour ça qu'il faisait le con.


Le soir même, il rangea son appartement, s'occupa de quelques papiers pour le travail et alla se coucher. Il fut réveillé tôt le matin par la sonnette de la porte, qui se faisait assez insistante. Sa petite sœur, elle était là et si elle l'avait voulu, elle aurait défoncer la porte pour rentrer. Pas la peine. La tête dans le coltard Aurel lui ouvrit la porte . ha sa mignonne et gentille petite sœur, il avait hâte d'avoir des nouvelles d'elle de vive voix ! Mais  elle semblait pressé et lui dit à peine bonjour, avant de lui mettre le bébé dans les bras. Aurel eut à peine le temps de dire quelque chose qu'elle était partie.  il se retrouva comme un con dans l'encadrement de la porte à regarder dans le vide l'endroit ou avait été sa soeur quelques secondes plus tôt .

Au seuil de la porte elle avait tout de même laissé deux sacs. Dedans, il y avait des vêtements, des couches, des jouets. Cependant , Il manquait les choses les plus importantes : la nourriture, les biberons et le nécessaire à toilette. Il y avait juste 3 biberons déjà préparés dans le sac. Sans doute pour la journée.

Voilà Aurel se retrouvait avec un bébé dans les bras, il gagatisait déjà en voyant la petite bouille toute ronde du nouveau nez. C'est en voyant Iris qu'il se demandait pourquoi il n'était déjà pas papa. Peut-être n'avait-il pas prit assez de temps pour ses choses là . Pourtant elles étaient importantes, mais Aurel avait tendance à négliger les choses importantes qui le touchaient de près.

La petite semblait assez sereine dans ses bras, elle n'avait pas pleuré, elle regardait juste son nouveau " papa " avec beaucoup d'attention. . Iris était une petite humaine brune aux yeux verts .

La journée fut assez rude pour Aurel, entre les séances de grimaces, les batailles avec les couches , il n'avait eut  beaucoup de temps pour lui. Heureusement il avait put se laver,  s'habiller et boire un café .

Un enfant ce n'était pas de tout repos, mais après tout ça il était tout de même heureux. Voir quelqu'un rigoler et sourire, c'était la chose qui le rendait le plus heureux.

Le dernier  changement de couche avait été plutôt épique et artistique, mais au moins c'était fait et Iris ne semblait pas s'en plaindre.

Avant l'arrivée de l'infirmier Aurel, c'était posé dans son canapé, il avait la petite dans ses bras, elle ne dormait pas encore, elle avait sa tétine en bouche et regardait son tonton avec de grands yeux. Il faut dire qu'elle n'attendait qu'une chose : qu'Aurel recommence ses grimaces et ses guillis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mer 17 Mai - 16:12

Depuis qu’Alexia lui avait demandé le service de venir, Alicia n’avait pas encore eu de ces nouvelles, peut-être qu’elle en aurait bientôt pour échanger les nouvelles. Alexia serait sans doute bien curieuse de savoir comment sa rencontre avec Aurel s’était déroulée. Quelque part, ça la rassurerait vraiment. Mais depuis, Monsieur Fuguy semblait en avoir puisqu’il semblerait qu’elle était repartie ? Où ? Il semblerait qu’Alexia lui avait parlé de sa tournée, une fois. Il fallait croire qu’Alicia commençait à perdre la notion du temps, elle aussi.

Cela dit, Monsieur Fuguy semblerait croire qu’Alicia le prenait pour un vieux papy sénile. Peut-être, mais comment voulez-vous qu’elle le prenne là avec sa façon d’être ? Il lui demandait à elle des conseils pour s’occuper d’un bébé quand même donc il y avait tout de même quoi s’inquiéter.

- Euh... Excusez-moi si vous osez quand même de me demander à moi pour ce coup de main alors qu’on se connaît depuis ...

Alicia marqua une pause et regarda sa montre.

- Même pas trois quarts d’heure.

Alicia pourrait être n’importe qui, n’est-ce pas ? Bon sérieusement, elle se connaissait elle-même, elle ne ferait pas mal à une mouche... elle était droite, gentille et honnête mais cet homme et elle ne se connaissaient guère. Comment pouvait-il lui faire confiance pour ça ? Bon, si ce n'était pas le cas, peut-être qu'elle aurait fini comme ce soit-disant cambrioleur ?

- Qui sait si vous demandez ça à une psychopathe ?

Elle aurait pu mentir sur Alexia ou bien, était-elle vraiment l’amie d’Alexia qu’elle prétendait être. Elle relevait seulement le point qu’il ne se méfiait pas... Et que personnellement, elle ne s’attendait pas à une telle demande.

Mais comme une mère, Alicia acceptait... Elle pensait à ce petit bout de chou qui arrivait et puis ce n’était qu’une question d’une fois. Après, elle laisserait évidemment à ce cher Tonton se débrouiller tout seul comme un grand. Il fallait savoir tout de même de mettre des limites.

- Ne vous en faites pas !

Ce n’était pas comme si ça la dérangeait de lui expliquer quelque part, si ? Après tout, cela faisait presque parti de son métier : aider et soigner les gens. Elle n’avait rien d’autres à ajouter. De toute manière, elle ne pourrait passer que le soir après son service. Certains soirs, elle ne pourrait mais comme elle l’avait dit, elle préviendrait dans ces cas-là.  Et puis non seulement, elle aussi elle avait une vie en dehors mais lui également avait un job. Donc le soir semblait être parfait.

L’infirmière sortit alors dans le but de rentrer chez elle. Apparemment, cela s’était bien passé. C’était presque un entretien d’embauche sans entretien. Il lui avait directement confiance pour passer régulièrement afin de veiller sur lui alors qu’il aurait pu refuser ou carrément la jeter en fait. Enfin normalement, vu qu’Alexia lui en avait parlé, il aurait dû accepter direct et non un malentendu comme ça. Sauf si en réalité, c’était un test. L’infirmière se posait peut-être un peu trop de questions et ne devrait pas trop se plaindre puisque cela s’était très bien passé.

Le lendemain, ce fut une journée banale à l’hôpital. C’était sa vie, son quotidien. Lorsqu’elle finit ses heures, elle sortit de l’hôpital et prit sa voiture en partant en direction de l’appartement de Monsieur Figuy. Au passage, elle prit le temps de s’arrêter au supermarché pour prendre du lait en poudre d’avance et deux trois choses d’avance qui pourraient être utiles à son patient, puis les achats faits, elle arriva chez son client.

Arrivant devant sa porte, elle sonna et priait qu’il lui ouvre et ne lui fasse pas le même coup que leur première rencontre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mer 17 Mai - 18:29

Aurel se leva, la petite contre lui. La porte n'était pas encore fermée à clef, il ne craignait personne dans le coin après tout.

- Miss Burns, content de vous voir, entrez !

Cette fois Aurel n'était pas habillé de son peignoir, mais d'un jean et d'une chemise. Ses pieds nus, il aimait bien sentir le sol sous ses pieds.

Le papa provisoire fit entrer Alicia et une fois fait, il referma la porte derrière elle. Il avait déjà commencé à faire couler le café dans la cafetière dans la cuisine. On pouvait l'entendre couler du salon. Iris sans les bras d'Aurel avait tourné un peu la tête pour regarder en direction d'Alicia, c'était un bébé qui semblait plutôt calme pour le moment. C'était une chose. Tous les enfants n'étaient pas comme elle.

- Mademoiselle, je vous présente Iris. Ça va, votre journée n'a pas été trop fatigante ? Je vous rassure, j'ai pris le temps de prendre mes doses d'insuline et tout est noté dans le carnet.

Il débarrassa la jeune femme de ses sacs d'une main et posa les sacs prêts du canapé, sans en regarder le contenu, juste qu'il ne voulait pas qu'elle se sente encombrée.
Aurel s'approcha d'Alicia et lui tendit doucement Iris.

- Vous voulez la prendre un peu ? Histoire de faire connaissance, en tout cas, je peux vous dire qu'elle n'a pas l'air très difficile pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Jeu 18 Mai - 10:18

L’infirmière aurait peut-être pu rentré comme ça comme elle l’avait fait la veille... Après tout, ce n’était pas comme si elle allait passer régulièrement ici mais non, il fallait tout de même établir de bonnes règles de base, non ? Ca faisait à peine le deuxième jour qu’elle venait et elle n’allait pas faire comme chez elle, non plus même si elle avait l’impression qu’ils avaient déjà franchi certaines limites là, comme si elle estimait qu’il y avait des choses dont elle ne devrait pas savoir. Son problème ? Alicia se mettait des barrières. Elle ne voulait s’attacher aux gens, ou à peu de gens. Quand elle avait connu Alexia, c’était différent. Elle avait été l’exception qui confirmait la règle.

Enfin, Monsieur Figuy lui ouvrit la porte et mieux habillé que la veille. Ce n’était pas comme s’il ne s’attendait pas sa visite puisqu’ils avaient convenu ce compromis tous les deux la veille.

- Bonsoir, Monsieur Figuy ! salua-t-elle.

Elle entra alors à l’intérieur sous son invitation. Il lui fit d’ailleurs la présentation de la petite Iris. Alicia fut attendrie, et se pencha un peu en avant pour voir le visage de ce magnifique bébé avec de magnifiques yeux verts.

- Hey, bonjour Iris.

Son « patient » du jour s’intéressait à sa journée et évidemment, il parut jouer les bons élèves ayant bien fait son boulot.

- Ca a été ! répondit-elle même si sérieusement, elle était éreintée par sa journée. Elle n’était pas du genre à s’attarder et à s’étendre. Je vais voir que vous avez bien bossé aujourd’hui.

Rentrant dans le salon, Aurel lui débarrassa son sac. Elle le remercia pour le coup et elle pouvait jeter un œil au cahier qui trainait sur la table du salon. En y jetant un œil, elle pouvait voir des lignes supplémentaires par rapport à la veille. Cela dit, voilà qu’il lui proposait déjà de prendre Iris pour faire connaissance.

- Vous êtes sûr ? fit-elle surprise.

C’était rigolo de se dire que le bébé n’était pas difficile. Ca dormait beaucoup ces petites choses puis après, il fallait que les nuits se fassent également. Elle récupéra Iris dans ses bras. Franchement, elle était trop craquante. Alicia en était sous le charme... mais quelque part, une ombre passa sur son visage en repensant à Mélissa.

- C’est un petit amour. Vous l’avez nourri déjà ? lui demanda-t-elle. Je vous ai pris quelques bricoles à l'épicerie pour que vous puissiez survivre avec elle quelques jours, le temps que vous la gardiez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Jeu 18 Mai - 17:11

La scène était juste adorable, on aurait dit que cette femme avait toujours été maman. Aurel s'était fait cette supposition simplement en la regardant porter Iris dans ses bras. Dans sa vie, il avait toujours observé les gens, du coup, il avait de l'intuition pour certaines choses.

Pendant quelques secondes Alicia avait changé d'expression. Quelque chose n'allait pas ? C'était beaucoup trop indiscret, alors Aurel ne lui demanderait pas, mais il lui avait adressé un regard inquiet puis avait détourné les yeux pour regarder ailleurs.

- Je l'ai nourris il y a quelques heures, mais je pense que les trois biberons que ma sœur m'a laissé ne seront pas suffisant, ils sont déjà tous partis.

Iris qui était tout contre Alicia, commençait à faire, aller la bouche, comme pour demander du lait de la part d'Alicia. En voyant ça, Aurel sourit et rougit un peu en se grattouillant la joue. Il se demandait ce qu'avait bien put faire sa soeur pour laisser cette petite...

- Et je crois que ca, c'est un signe … de faim ?

Il n'avait pas tort vu qu'elle commençait à pleurer. Aurel grimaça et regarda en direction du sac de course.

- J'y jette un œil si ça ne vous dérange pas, et je vous rembourse le tout avant que vous ne partiez, n'hésitez pas à me le rappeler si j'oublie !

Aurel commença à fouiller dans le sac pour en sortir un pot de poudre. Bon, ça, il connaissait, c'était la suite qui était moins évidente. Il attrapa ses lunettes rondes qui étaient posées sur une de ses étagères pour lire les inscriptions au dos de la boite.

- Une mesure pour un biberon.. hum faire chauffer au bain… Ok …

Les pleurs d'Iris n'aidaient pas à la concentration et ne faisaient que stresser d'avantage Aurel qui ne voulait voir personne pleurer.

- Bon, on va faire plus simple, je vous montre la cuisine et on va apporter tout ça là-bas et on va .. Vous allez me montrer... Iris , ne pleure pas ma puce s'il te plaît.


En passant à côté d'Alicia, il  se pencha et donna un baiser sur la tête de la petite qui semblait vraiment avoir très faim.

Aurel conduit Alicia dans la cuisine, c'était une cuisine assez petite, mais il y avait un petit plan de travail libre pour pouvoir y poser les affaires. Aurel se mit accroupi au niveau du placard qui était en dessous de l'évier  et en sortit une rallonge. Il avait aussi sorti ce que ça sœur lui avait ramené. Un chauffe-biberon. Il brancha la prise puis l'appareil à la prise. Il n'était vraiment pas sur de savoir se servire de ce truc et ne savait pas si c'était la meilleure des solutions. De plus l'appareil semblait n'avoir jamais servit.

- Vous pensez que cet appareil sera utile ? Ha ! Euh oh, vous voulez que je reprenne Iris au fait ? Vous êtes trop adorables toutes les deux, c'est dur de vouloir vous séparer.


Il rigola de bon cœur et attendit la suite des choses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Ven 19 Mai - 16:36

Iris était si adorable dans ses bras. Ca lui fit bizarre de la porter. Encore une fois, son « patient » ne craignait pas du tout. Elle pourrait carrément l’embarquer avec elle, en mode tranquillou... Mais non, Alicia n’en serait pas capable. Ce n’était pas sa fille. Ce n’était pas Mélissa. Six années s’étaient écoulées depuis la mort de sa très chère fille.

S’intéressant à l’alimentation de la petite, Alicia avait bien fait de passer à l’épicerie pour lui prendre du lait d’avance histoire qu’il puisse survivre avec la petite pendant quelques jours. Elle le laissa fouiner dans ses courses pendant qu’elle gardait Iris dans ses bras, avant de le suivre jusque dans la cuisine. La pauvre Iris avait faim et l’exprimait mais ça allait arriver. Il fallait un peu de temps avant que Monsieur Figuy apprenne et maîtrise le chauffe-biberon.

- Branchez la machine comme ça .. oui !
lui fit-elle en le regardant faire.

Il semblait toutefois hésitant. Vraiment, les bébés étaient un territoire inconnu pour ce très cher Monsieur.

- Il vous sera très utile pour faire chauffer le biberon plus rapidement et de manière assez efficace, en plus d’avoir le lait à la bonne température.


Là, c’était du gadget haut de gamme. Vraiment.

- Prenez Iris, oui, et laissez-moi faire. Je vais vous montrer !


Même s’il ne voulait pas la faire séparer d’Iris pour « rire », il était peut-être temps qu’elle ne le garde pas trop dans les bras non plus. L’infirmière ne voulait pas spécialement trop s’attacher à ce petit être au risque de lui rappeler des souvenirs douloureux. Elle lui passa alors Iris avant de prendre la poudre dans son sac plastique.

Vous prenez de la poudre de cette quantité ! expliqua-t-elle tout en faisant les gestes en même temps.

Elle lui expliqua même la dose liquide à ajouter en eau et lui démontra comment le mettre dans la machine et le faire chauffer... Et quand le petit tour de magie était fini, Alicia lui tendit le biberon.

- Et voilà ! La petite princesse est servie...


Elle le laissa récupérer le biberon.

- Vous savez combien de temps vous la garderez ? questionna-t-elle indiscrète.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Ven 19 Mai - 20:19

Aurel observa les faits et gestes d'Alicia, il resta attentif tout le long même avec Iris dans ses bras qui s'agitait avec des gros sanglots. Aurel attrapa le biberon d'une main et  remercia Alicia d'un signe de tête, avant de l'inciter d'un regard à le suivre dans le salon. Une fois là-bas , il laissa Alicia s'installer la première dans le canapé et s'asseya à côté d'elle avec la petite dans les bras. Cette fois, c'était la bonne Iris pourrait avoir ce qu'elle désirait tellement depuis quelques minutes déjà.
Figuy lui donna la tétine en faisant bien attention avec l'inclination du biberon. Il avait remarqué plus tôt quand il l'avait nourri qu'elle n'avalait pas bien quand l'objet était trop penché.

- Et bien en fait c'est une très bonne question que vous me posez là, c'était prévu pour un mois, j'aurais voulu une confirmation quand on me l'a emmené.... Mais les circonstances, on fait que je n'en sais pas plus, du coup, je vais vous répondre qu'Iris est avec moi pour une durée indéterminée. Il va falloir que je trouve une nounou si elle reste plus de temps que prévu, je ne peux pas laisser l'école après tout et encore moins l'abandonner.

Non pas que le travail administratif le passionnait, mais il ne pouvait pas se dérober.

- En tout cas merci pour vos conseils, j'aurais sans doute trouvé tout seul mais ça m'aurait prit un temps fou ! Et Iris n'aurait pas apprécié du tout.


Le tonton baissa la tête pour regarder le bébé qui était en train de boire tranquillement en regardant vers Alicia, puis vers lui, on aurait dit qu'elle ne savait pas où donner de la tête, ce qui ne l'empêchait pas de boire son lait !

- Si j'avais imaginé un jour être père improvisé, je ne l'aurais pas cru, je n'y aurais même jamais songé moi-même. Pourtant, je suis toujours entouré d'enfants à l'école, c'est autre chose bien sûr mais bon. Ha au fait, j'ai fait chauffer du café dans la cuisine, j'ai oublié de vous servir quelque chose avec tout ça, du coup si vous avez soif fait comme chez vous et servez-vous une tasse, elles sont posé sur l'étagère sur le mur pas loin du poste de travail. Enfin si vous voulez bien sur..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mer 24 Mai - 23:05

L’infirmière ne put s’empêcher d’être indiscrète. Bon, c’était un peu une question banale et bateau... mais quelque part, elle s’y intéressait. Cela dit, Monsieur Figuy lui répondit spontanément. Elle devait avouer que depuis la veille, il était du genre assez expansif dans ses propos. Il parlait comme il pensait, sans véritable filtre. Il ignorait donc combien de temps il allait garder la petite Iris. De base, c’était un mois mais c’était possible que ce soit plus, et là, ça lui poserait problème... Enfin, il trouvera une solution comme il le pensait. S’il était un peu expansif dans ses propos, Alicia se posait des questions. Comment se faisait-il qu’il ne soit pas aussi proche de sa sœur ? Qu’est-ce qu’il se passait dans sa famille ? Comment pouvait-on abandonner une enfant comme ça ? Un bébé ? Dire qu’Alicia le connaissait depuis seulement la veille, elle n’allait pas jouer les flics non plus. Ca, ça avait été le boulot de son mari de son vivant.

- Vous saurez trouver une solution à ce moment-là, si jamais ! lui fit-elle seulement.

Il la remercia pour ses conseils.

- Je vous en prie !

Franchement, ce n’était pas grand-chose. Si elle pouvait aider... il s’agissait d’un bébé en demande.

Iris est enfin calmée... Elle est adorable.

Et c’était vrai. Elle était sage comme une image et profitait de son biberon. Comment ne pas être attendrie face à un bébé, sérieusement ? C'était mieux de la voir comme ça qu'en pleurs.

- Vous faites quoi précisément à l’école ? Vous enseignez une matière ? questionna-t-elle curieuse. C’est différent de s’occuper d’une bande d’enfants que d’un petit membre de sa propre famille.

En pensant au café, le fait de s’en servir lui était sorti de la tête. En même temps, ils avaient eu d’autres pensées en tête. L’odeur de cette fameuse boisson chaude était bien alléchante. Alicia adorait l’odeur du café.

- Vous en voulez ? demanda-t-elle.

Il ne fallait pas qu’il fasse du café rien que pour elle, non plus. Mais elle demandait bien sûr par politesse pour qu’elle lui en serve par la même occasion.

- Ca va un peu me réveiller avant de rentrer chez moi !

La journée avait été un peu difficile et après, elle avait encore de la route à effectuer avant de rentrer chez elle, faire à manger, se doucher et encore, se coucher avant de recommencer une nouvelle journée le lendemain.

En allant à la cuisine, elle se dirigea alors vers le plan de travail où ils étaient un peu plus tôt, suivant alors les directions de Monsieur Figuy. Elle trouva rapidement les tasses et les récupéra. Dire qu’ils se connaissaient depuis la veille, c’était limite s’ils installaient déjà des habitudes ou presque... Alicia servit alors avant de revenir à sa place initiale.

- Après le fameux biberon, c’est votre tour de vous faire « chouchouter ».

Elle n'oubliait pas, ne perdant pas le Nord.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Jeu 25 Mai - 19:50

Avec le bébé dans les bras Aurel aurait presque eut l'air d'un vrai papa. Comme s'il avait  toujours  sut porter un enfant. Il faut dire que même s'il ne le montrait pas et qu'il ne le disait pas il s'était occupé de ses nombreux frères et sœur quand il étaient beaucoup plus jeunes. Mais ses choses-là se perdent un peu avec le temps.

- Je suis Directeur de l'école, oui je sais, on ne dirait pas comme ça, en fait je n'avais jamais prévu de faire ce métier quand j'y pense, mais bon ! La vie nous donne des opportunités parfois, ils avaient besoin de moi alors j'ai pris le boulot.


Il relève un peu les yeux quand elle lui demande s'il voulait un café.

- Volontiers, désolé de ne pas y avoir pensée avant, c'est très mal poli , mais on va faire avec , vous allez passer souvent, autant que vous vous familiarisez avec les lieux !



Figuy rejoignis Alicia dans la cuisine avec la petite dans les bras et attrapa le pot de sucre d'un bras qui était dans un des placard. Il mit un sucre dans sa tasse de café et attrapa celle-ci. Bon d'habitude, c'était deux sucres, mais il n'avait pas envie de se faire taper sur les doigts.

- Je crois que je n'ai pas trop le choix ? N'est-ce pas ?

Il lui lança un sourire radieux, bien sûr passé par la case « on s'occupe de vous » ne l'enchantait pas trop. S'il ne s'était pas négligé, il n'en serait peut-être pas là. Et s'il ne c'était pas négligé il n'aurait pas fait plus ample connaissance avec cette charmante infirmière.
De son côté, le petit fini de boire son biberon . Aurel posa sa tasse de café sur la table basse du salon dans lequel il venait de rentrer de nouveau et mit Iris contre son épaule. De cette façon il pouvait lui tapotter le dos doucement pour lui faire faire son rot. S'il connaissait ce geste c'est qu'il l'avait souvent pratiqué dans le passé et s'il s'en souvenait c'est bien parce que ses frères et soeur lui avait vomi dessus à de nouvelle reprise alors qu'il faisait ce geste .

- En tout cas, je suis plutôt content d'être accompagné.. enfin, j'essaye de voir le positif, parce que là vous allez dire que je change d'avis comme de chemise, si j'avais été plus sérieux que cela nous n'en serions pas là et vous seriez sans doute chez vous à vous reposer. Bon.... j'arrête de parler initilement , que dois-je faire miss infirmière ? Je retire mon haut comme hier ? Puis la piquouse sur le doigt aussi, c'est bien ça ?

Une fois qu'Iris avait fini de faire son rot, Aurel sourit et la posa délicatement sur le coussin qui était au sol autour de la petite table basse. Au moins là, elle ne tomberait pas ! Il s'installa sur le canapé juste à côté, il avait Iris à ses pieds.  Aurel ouvrit simplement sa chemise pour procéder à la piqure d'insuline. Mais d'abords, il tendit son doigt.

- C'est possible que mes doigts deviennent des passoires ? À force de les piquer je me pose la question.


Il fit mine d'y réfléchir vraiment et tira la langue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Sam 27 Mai - 21:15

Monsieur Figuy la faisait rire. Il était si spontané, semblant parler comme il pensait, sans filtre. Il ne remettait pas en question ses dires, démontrant qu’il n’avait absolument aucunes arrière-pensées. Quelque part, c’était plutôt rassurant. Enfin, Alicia n’aurait déjà pas accepté de venir si elle n’avait pas un minimum confiance envers Alexia et si, par la suite, elle ne se sentait déjà pas un minimum à l’aise.

Cela dit, elle apprit rapidement qu’il n’était pas un enseignant mais Directeur. Carrément ! C’était déjà un poste bien plus haut placé qu’elle ne le pensait. En même temps, un emploi qu’on exerçait n’était pas affiché sur les têtes.

- Il en faut de tout pour faire un monde ! répondit Alicia, tout simplement. Le métier qu’on exerce n’est pas toujours affiché sur nos têtes.

Comme les psychiques ou les vampires, ce n’était pas forcément évident de les reconnaître dans la masse. Lorsqu’elle avait rencontré Jake, celui-ci en imposait. Il était tellement charismatique qu’elle en était charmée dès les premiers instants. Pour sûr, il avait été l’amour de sa vie... C’était une chance lorsqu’on avait 17 ans. Désormais, c’était un temps, une époque qui n’existait plus... Alicia avait l’impression que c’était une autre vie, un autre siècle.

Cela dit, si être Directeur d’Ecole avait été une opportunité pour Monsieur Figuy, pour Alicia, être dans la médecine avait été une évidence.... mais étant de nature réservée, elle n’en dit rien. Peut-être qu’un jour, elle se livrerait un peu plus... dû au fait qu’elle serait bien obligée de se familiariser aux lieux, à ce bonhomme. Ou peut-être, garderait-elle une petite distance, restant professionnelle, alors qu’elle faisait tout de même ça au black.

- Tout dépend de vous ! répondit-elle.

Quelle répartie, n’est-ce pas ? Evidement, Monsieur Figuy avait le choix. Il pouvait rester seul à se préoccuper de sa santé, seul. Comme il le disait, il n’était pas assidu du tout... Et si elle était là, ça le motiverait à être un peu plus sérieux vis-à-vis de sa santé. Il pouvait la virer sur le champ mais il devait bien savoir qu’elle n’était pas là pour jouer les grands méchants loups. Il le disait même lui-même en ce moment précis, étant conscience de son état de santé.

Pendant qu’il parlait, Alicia l’observait. En fait, il savait s’occuper de la petite Iris comme s’il avait toujours s’occuper d’un enfant. Quelque part, c’était peut-être instinctif. Il avait cette petite fibre paternelle... La déposant sur un coussin, désormais il avait les mains libres et surtout, Alicia pouvait enfin se préoccuper un peu de lui avant de rentrer chez elle.

- C’est ça ! On ne va pas changer les habitudes... Habitude qu’on a installée depuis hier.

Alicia avait un peu d’humour aussi...

- Vous ne perdez pas votre sens de l’humour, Monsieur Figuy ! fit Alicia, amusée.

Il était un grand enfant quelque part. Ca, elle l’avait remarqué la veille. Il cherchait sans doute à la faire rire mais Alicia ne se laissait pas aller facilement. Elle avait une certaine retenue car elle souhaitait garder un certain professionnalisme.

- Le corps humain est plutôt bien fait pour cicatriser tout seul ! ajouta-t-elle en prenant ses doigts afin de lui faire une petite piqûre. Vous n’allez rien sentir.

Alicia agissait toujours avec délicatesse quand il s’agissait de piquer, et toujours concentrée sur ses gestes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Dim 28 Mai - 22:51

- Autant installer des habitudes le plus vite possible, comme ça au moins pas de surprise ! , enfin je crois, je dis peut-être des bêtises après tout.

Il reprit après avoir rigolé de sa connerie.

- Mademoiselle Burns, il faut rire le plus souvent possible, je l'ai toujours dis ! Une journée sans rigoler est une journée de perdue ! Alors il va falloir vous y faire, car je compte bien vous décrocher au moins un sourire tous les jours.

Cette fois Aurel ne fait pas son cirque quand elle le pique. Ce n'était pas agréable certes, mais il y avait beaucoup pire que ça. De toute façon, il n'avait pas le choix encore une fois ! Par contre à la place de faire le guignol, il regarda attentivement la jolie blonde, beaucoup d'hommes se seraient estimés heureux d'avoir une infirmière aussi jolie et très gentille. Lui, il l'a trouvé très belle, certe, mais ne s'imaginait rien du tout. Depuis qu'il s'était pris le seul râteau de sa vie, il n'avait jamais plus imaginé à nouveau une femme dans ses bras.

Figuy se surprit à sourire après la piqûre puis se rhabilla. Pendant la petite séance qui n'avait duré que quelques minutes, il n'avait pas arrêté de regarder Iris qui regardait la scène avec attention. Elle venait de mettre son pouce en bouche. Vraiment, c'était une petite fille très sage. En y repensant ses frères et soeurs n'avaient pas étés aussi sage quand ils étaient plus petit.

- Merci beaucoup mademoiselle. Je vous libère de toute tâche ! Ha et juste... Avant que vous ne partiez.

Il attrapa Iris, enleva son petit vêtement et montra la tête de la couche qui était de travers.

- Un dernier conseil à me donner pour ça ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Mer 31 Mai - 15:02

Pour sûr, son « patient » souhaitait mettre à l’aise directement. Il ne fallait pas qu’il y ait de chichi. Bon, Alicia venait ici pour vérifier son état de santé et non pas pour installer un camp. Encore un peu, elle se ferait presque passer pour une femme qui n’avait pas de vie. A part son boulot, elle n’en avait pas... Mais ça, Aurel ne pouvait le savoir puisqu’elle n’était pas du genre expansive sur sa propre vie.

Mais une chose était sûre : Aurel tenait à l’amuser. Vraiment ? Il s’était mis comme objectif de la faire sourire tous les jours ?

- Vous ne devriez pas trop vous embêter pour ça, Monsieur Figuy, répondit-elle avec un petit sourire. Surtout pas pour moi !

Oh, c’était sûr qu’elle n’était pas forcément en train de sourire en permanence... ou du moins quand elle le faisait, elle ne s’en rendait absolument pas compte. Là, c’était presque comme si elle se sentait observée, comme s’il avait bien remarqué depuis la veille qu’elle n’était pas du genre à rire. Enfin, ça, elle le cachait derrière un masque, sa politesse et ses petits sourires. C’était une façade. Elle tentait tant bien que mal d’être forte tous les jours... C’était elle qui devait veiller sur lui, de base, et non l’inverse.

- Alexia m’a engagé pour vous. Pas l’inverse ! taquina-t-elle.

Non, elle ne cherchait pas à noyer le poisson. De gestes précis et habiles, Alicia finit par faire sa piqure. Tout était bon... Excepté pour la petite Iris où il souhaitait avoir des petits conseils.

- La couche est de travers ! fit Alicia, spontanée.

Ca, c’était vu. Elle s’approcha et ...

- Il est peut-être de lui changer la couche. La petite Iris a aussi besoin qu’on s’occupe d’elle.


Alicia récupéra une couche dans le sac que sa mère avait laissé. Ils installèrent Iris histoire de lui changer sa couche et par la même occasion, Alicia pourrait lui montrer comment faire les choses correctement pour éviter des démangeaisons ou autres dérangements pour le bébé. Mais en lui enlevant la couche, voilà que la petite Iris fit une petite blague en faisant pipi.

- Ah ! lâcha Alicia, surprise par le jet, et par cette surprise, elle eut un mouvement de recul.

L'infirmière lâcha un petit rire. C'était... très drôle ! En fait, c'était surtout la petite Iris qui s'en amusait!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Jeu 1 Juin - 22:24

Aurel ne trouvait pas que faire sourire les gens étaient une chose embêtante. Au contraire, c'était une de ses plus grandes joies dans la vie. Comme réponse à Alicia qui semblait ne pas vouloir recevoir de « l'amour », il lui offrit un grand sourire franc et sincère. Pas le genre de sourire qu'il donnait souvent et qui était niaiseux. Là, c'était de la franchise. Il n'y avait pas de mot pour répondre à la jeune femme, il y avait juste ça.

Cette fois, elle s'attela gentiment avec la couche d'Iris. La demoiselle ne put s'empêcher de faire la coquine en éclaboussant Alicia au visage et à la poitrine. Ha... Ce n'était pas très drôle tout ça. Du coup, le directeur ne savait pas vraiment s'il devait rire ou pas... Si c'était drôle en fait ! Comme ça ne se faisait pas, il se retenait très fortement de rigoler. Pour cela, il mit sa main devant sa bouche en la regardant un moment sans rien faire.

- Pardon, c'était juste inattendu.. Est-ce que ça va ?

Tout en parlant, il se retenait encore de rigoler et ça s'entendait dans le tin de sa voix. Il espérait ne pas la vexer ainsi, mais il n'était pas du genre à se retenir sur ses émotions, du coup-là, c'était une situation assez difficile pour lui. Pas qu'il se moquait d'Alicia, non ! Mais la petite avait fait fort pour le coup. Peut-être était-ce sa façon de dire bonjour à Alicia?

- Attendez, je crois qu'elle ne vous a pas loupé... Je vais aller chercher de quoi vous nettoyez, haa.. Et je crois que votre chemisier.. Attendez, je reviens.

Tout en allant vers le sac de provision pour le bébé, Aurel n'arriva plus à se retenir de rire, il s'esclaffa tout seul en cherchant les lingettes qu'il trouva après avoir retourné tout le contenu. Difficile de se concentrer quand on était mort de rire. Quand il trouva enfin la pochette de linguette, il en sortit quelques-unes. Il s'approcha d'Alicia et sans trop réfléchir, il commença à essayer d'essuyer le pipi sur le chemiser de la belle blonde. Comme Aurel n'avait jamais vraiment d'arrière-pensée il ne tilta que 10 secondes plus tard. Bon sang, il était en train de frotter la poitrine d'une femme, qu'il ne connaissait pas en plus. Bizarrement, le teint d'Aurel devint très rouge.

- Oups... Ce n'était pas voulu du tout !

Il se recula d'un coup et tira la langue malicieusement. C'était déplacé, mais pas voulu ni méchant. Cependant, on ressentait un peu de gêne vis à vis de l'homme, Aurel faisait son timide et il se préparerait à recevoir une gifle d'une façon ou d'une autre.Du coup, il préféra le prendre à la rigolade. Cependant, le pipi n'allait pas s'enlever comme ça.

- Je reviens vite fais, je ne vais pas vous laisser rentrer chez vous avec des affaires sales.


Il tendit le paquet de lingettes à Alicia pour qu'elle puisse s'essuyer le visage et fila dans sa chambre où il fouilla dans sa garde-robe. Il en sortie une chemise blanche, banale, ça ferait l'affaire si ce n'était que pour le trajet de son retour. Il revint dans le salon très rapidement et lui tendit la chemise.

- Tenez, vous pouvez prendre la salle de bains pour vous changer, vous me la rendrez plus tard et puis si vous voulez, je peux lancer votre chemiser dans une machine que j'allais faire tourner ce soir. Désolé pour Iris, même si elle est en train de rigoler.

Car oui, Iris était en train de se marrer.

- Je suis sûr qu'elle ne l'a pas fait par méchanceté ! Espèce de petite coquine va.


Aurel se pencha accroupi pour venir câliner la joue du petit bébé qui était tout heureuse de voir son tonton.

- Je vais vous montrez la salle de bains.. Euh en fait non, c'est simple, c'est la porte à droite juste là-bas dans le couloir, faite comme chez vous, par contre ne faites pas attention au bordel !

Dans la salle de bains, c'était propre, mais c'était un peu le bordel, la mousse à rasé qui traînais, la poubelle de papier qui était pleine, des médicaments qui trainé par si par là, des gels douches qui n'étaient pas refermés, le tapis qui était mal mis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com

Correctrice d'Aideen

avatar
I am
Âge : 38 ans
Amoureux(se)? : Non
Localisation : Aideen
Emploi/loisirs : Infirmière
Multicompte ? : Nope
Messages : 53
Date d'inscription : 01/05/2017
À vous ! :


MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Ven 16 Juin - 23:08

Cela ne faisait qu’à peine deux jours qu’ils se connaissaient, et pourtant, même s’ils allaient devoir s’habituer à se côtoyer, Alicia ne pouvait s’empêcher d’être distante. A ses yeux, il y avait des limites à ne pas franchir. Elle était une infirmière qui prenait soin de lui. Pas une amie... Et puis, même s’ils étaient dans un autre contexte, Alicia n’était pas du genre à se laisser approcher intimement aussi facilement. S’attacher faisait mal. Très mal... Surtout quand on finissait par les perdre. Depuis qu’elle avait perdu son mari et sa fille dans cette tragédie, elle ne se liait, en général, pas avec les gens. C’était un fait. Quelque part, Alicia avait peur que Monsieur Figuy puisse lire en elle, comme si ses états d’âme étaient flagrants.

En aidant à changer la couche de la petite Iris, Alicia ne s’attendait pas à ce que la petite finisse par lui pisser dessus. C’était si... inattendu ! C’était le cas de le dire. Alicia sentit son haut s’humidifier. Pour sûr, Aurel se fichait littéralement de sa tronche.

- Ca va... fit-elle un peu surprise sur le coup. Je ne m’attendais pas à me faire arroser, avoua-t-elle.

Pourtant, c’était à ses risques et périls. Aurel n’allait pas s’en remettre. Celui-ci ne voulait pas qu’elle bouge et qu’elle attende... Ok. De toute façon, avait-elle le choix ? Oui, elle restait absolument libre. Son « patient » avait récupéré une lingette et s’était permis de la ... « peloter » ? Bon, c’était un peu exagéré dans le sens que ça paraissait instinctif et qu’il ne pensait pas à ...  Hum. Devrait-elle vraiment s’en méfier ? Quelque part, il avait ce côté bienveillant. Il ne souhaitait pas qu’elle rentre chez elle comme ça avec de la pisse de bébé sur elle. De toute manière, en rentrant chez elle, elle passera par la case « douche » avant d’aller pieuter. Elle récupéra les lingettes afin de s’essuyer un minimum et ne plus sentir ce liquide sur son visage, pendant qu’Aurel partit chercher de quoi la changer.

- Merci ! Vous n’êtes absolument pas obligé. Enfin avant, peut-être que je vous montre la couche et j’irai me changer après. Qui sait si elle a encore de ces envies ?

Alicia lui expliqua alors en gros, comment bien plier la couche etc, mais sans véritablement bien coller.

- Je change ma chemise et vous me faites une démonstration après pour me montrer si vous avez bien compris.

Il fallait bien que l’élève dépasse le maître question couche, non ? Alicia ne comptait pas se faire arroser comme ça comme une belle plante. Elle partit dans la salle de bain qu’elle trouva sans difficulté puis changea sa chemise. Cette pièce marquait bien la présence d’un homme.. Chose qui lui manquait. Quelque part, cela lui fit repenser à Jake avec ses manières à ne pas refermer ses produits au bord de la baignoire ou en laissant trainer son rasoir... ou bien rien que le fait qu’Alicia avait tendance à lui piquer ses chemises en guise de pyjama après qu’ils aient fait l’amour... Tant de souvenirs lui remontaient à la surface mais elle les chassa très vite. Elle prit une inspiration et sortit de la salle de bain.

- Alors ? Vous vous en sortez ?

Elle inspecta alors.

- Et bien ! Bientôt, vous pourrez vous passer de moi ! taquina-t-elle. Merci pour la chemise. Je vous la ramène demain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur du pensionnat

avatar
I am
Âge : 50 ans
Amoureux(se)? : Moi ? non... je ne suis pas amoureux !
Localisation : Sur Aideen
Emploi/loisirs : Directeur de l'école.
Multicompte ? : Oui : Ruluru.
Messages : 854
Date d'inscription : 07/04/2017


Info Rpgiste
Disponibilité RP: OUVERT
Préférence RP: Drame & Romance
Info +:

MessageSujet: Re: Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]   Sam 17 Juin - 0:00

Ha oui, en effet, c'était beaucoup mieux fait de la part d'une expert, Aurel n'aurait pas pensé que faire une couche était un peu plus simple que cela. Lui était parti dans des noeuds et des machins qui n'avaient aucun sens... Il suffisait juste d'accrocher les deux genres de scratch et le tour était joué. Il se sentait un peu bête après ça, surtout qu'il avait dû changer les couches de ses frères et soeurs quand ils étaient petits... Comment avait-il pu oublier ça ? Le temps, peut-être, le stress d'avoir un poupon un peu au dépourvu.

Pendant que l'infirmière était partie se changer Aurel en profita pour essayer de changer la petite. Au bout du troisième essaie, il parvint enfin à un résultat convenable. Et il était plutôt fier de lui ! Il fit même une pose victorieuse en bombant le torse et en posant ses deux poings sur ses hanches. Il rigola en regardant vers Alicia qui devait le prendre pour un fou à faire le guignol comme ça. La petite Iris de son côté, elle semblait plutôt satisfaite et bougeait dans tous les sens.

En voyant Alicia avec une de ses chemises Aurel eut un petit sourire niais, elle était plutôt mignonne comme ça, enfin, il n'y avait pas besoin qu'elle porte une de ses chemises pour ça. Le directeur chassa ce type de pensées assez rapidement, il n'avait pas du tout l'habitude de s'intéresser au sexe opposé, ni même au sexe identique.

- Je crois que cette fois, c'est bon en effet, si je ne vous avez pas vu faire, je crois que je ne m'en serais jamais sortie ! Et pourtant, il fut un temps où je savais le faire, mais ça doit remonter à trop longtemps ! Merci beaucoup pour votre petite leçon, surtout que vous devez être très fatiguée après une journée aussi longue.


- Sur ce Mademoiselle Burns, je crois que je peux vous laisser partir, vous en avez fait bien assez, d'ailleurs, vous n'êtes pas obligé de revenir demain ou le temps de jour que vous le désirez, si vous voulez vous reposer ! Même si votre présence est très appréciable.

Aurel lui tendit la main pour la serrer vivement et l'accompagna à la porte, il n'aurait pas rêvé d'une meilleure aide que celle-ci. D'ailleurs, il avait déjà hâte d'être au lendemain pour pouvoir la revoir... Enfin pour le moment, il devait surtout se préoccuper de la petite Iris... Il se demandait si sa sœur reviendrait la chercher ou pas, cette situation était vraiment bizarre, il fallait qu'il se renseigne auprès de sa famille pour voir ce qu'il se passait exactement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aideen.forumactif.com
 
Petit! Petit! Viens là pour ta piqûre ! [Aurel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit décor rapide pour pas cher.
» Un petit coup de pouce pour la promo d'un livre ^^
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)
» Un petit mot d'amour!
» Petit Diable, l'enfer pour vous servir.U~C || 18 mai ─> Kit, Codes, Descriptions + IP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: La ville d'Aideen :: Les habitations :: Appartement de Figuy-
Sauter vers: